Tuer Bono: titre accrocheur pour petite comédie sentimentale bien davantage banale

23/12/10 à 09:38 - Mise à jour à 09:38

Où JP Dionnet lâche un coup de gueule, Seefeel et Wu Lyf se confrontent à nos oreilles, et Killing Bono gagne la palme du titre le plus trompeur de la décennie!

Tuer Bono: titre accrocheur pour petite comédie sentimentale bien davantage banale

© DR

En cette période où tous les tops se ressemblent et où tout le monde semble avoir aimé plus ou moins la même chose en 2010, voici un petit vent bien frais en forme de coup de gueule soufflé à partir du blog de Jean-Pierre Dionnet, gentleman bien connu de la culture bis, jadis entre autres choses éditeur de Métal Hurlant et animateur de Sex Machine sur Antenne 2, avec Phillipe Manoeuvre. Il nous y parle essentiellement du monde de la bédé mais il est évident que ce qu'il décrie s'applique aussi à la musique, au cinéma, aux jeux vidéo... De fait, à toute forme de marchandise culturelle actuelle!

http://www.humano.com/blog/l-ange-du-bizarre/id/2588

---

Le groupe britannique Seefeel n'avait plus rien sorti depuis 1996, quelques semaines avant sa séparation officielle, en 1997. Reformé il y a deux ans avec des membres du groupe japonais Boredoms en remplacement des absents du line-up original, le voici qui dépose sous le sapin de Noël 2010 un EP du nom de Faults, annonce un tout nouvel album pour la fin janvier 2011 et s'embarque pour une tournée qui passera par Bruxelles le 25 mars, à l'Ancienne Belgique (club). Tout cela toujours sur Warp et tout cela toujours dans une veine pointue et exigeante où instruments acoustiques et électroniques se fondent dans des pages très contemplatives et parfois plus abruptes.

http://www.myspace.com/seefeelmyspace

---

Le groupe anglais le plus mystérieux, radical, fumiste et sans doute aussi appelé à cartonner dans les mois qui viennent (ou splitter!) s'appelle Wu Lyf, alias le World Unite Lucifer Youth Fondation. Les garçons ont pour stratégie de se faire ultra-rares sur le web et dans les médias, aussi de ne jamais donner d'interviews et donc forcément, en deviennent très désirables. The Drone a réussi à leur faire accepter de se laisser filmer durant deux morceaux lors de leur prestation aux Transmusicales de Rennes. A défaut d'originalité franche, c'est plein d'énergie et de volonté. Le genre de truc qui plaît aux iPods révolutionnaires...

http://www.the-drone.com/magazine/wu-lyf-live-aux-transmusicales-de-rennes/#more-12968

---

Killing Bono!!! Avec un titre pareil, on pouvait s'attendre à toutes sortes de choses bien plaisantes: documentaire sur la ferveur des fans de U2 les plus allumés, reportage sur les grands paradoxes entre le discours exalté et la vie plus ordinaire de leur Bono Vox de chanteur, comédie sur des wannabes terroristes à la Four Lions... A la place, on semble tenir un petit film à priori sympatoche (bien que déjà décrié parce qu'utilisant des acteurs américains et anglais dans le rôle d'Irlandais!!!) nous contant l'histoire d'un groupe dublinois un moment concurrent à U2, composé de quelques-uns de leurs copains d'école. Le film est adapaté de l'autobiographie de Neil Mc Cormick, effectivement ancien camarade de classe de Bono et The Edge et effectivement leader d'un groupe qui n'a jamais percé. A Hollywood, cela a donc dû se vendre sous le pitch : Full Monty meets The Comitments.

http://killingbonoblog.com/

Serge Coosemans

En savoir plus sur:

Nos partenaires