Tom Cruise: 50 ans aujourd'hui et toujours dur à cuire!

04/07/12 à 09:58 - Mise à jour à 09:58

Où Tom Cruise est Jack Reacher, Compliance fout mal à l'aise, Leos Carax parle et c'est rare, Ice-T réalise un doc sur le rap, et fut un temps où Hollywood produisit des films à la gloire de Staline.

Tom Cruise: 50 ans aujourd'hui et toujours dur à cuire!

© DR

Né le 4 juillet 1962, Tom Cruise a aujourd'hui 50 ans et le fête avec la mise en ligne d'une bande-annonce d'un film qui semble lui donner un petit coup de jeune, allant visiblement braconner sur les terres pop de Nicolas Winding Refn. Il est toutefois à prévoir que ce Jack Reacher sera en fait nettement moins arty que Drive, plutôt un bon gros polar burné adapté par Christopher Mc Quarrie (Usual Suspects jadis, Top Gun 2 demain!) et inspiré d'une série de bouquins sortis par le britannique Jim Grant sous le nom de Lee Child. Le pitch: ex-policier militaire devenu vagabond, Jack Reacher cultive le don de s'attirer les emmerdes et entretient l'art de casser les bras. Bref, Tom Cruise nous fait son Charles Bronson. Mais sans moustache...

http://www.vulture.com/2012/07/see-tom-cruise-in-the-jack-reacher-trailer.html

---

Inspiré de faits réels -on dénombrerait 70 affaires du genre chaque année aux Etats-Unis-, Compliance est un film ayant fait beaucoup jaser à Sundance, il est vrai pensé pour remuer les tripes, y allant notamment fort avec la nudité et la dégradation psychologique. Il nous conte l'histoire d'une manager de fast-food sujette au stress qui suite à un coup de fil de la police l'avertissant que l'une de ses employées est suspectée de vol va complètement abuser de son autorité et même carrément péter les plombs. Evidemment, il se fait que l'employée est totalement innocente et que le coup de fil émane d'un plaisantin et non d'un flic. Détesté par les uns, adulé par d'autres, le film fait l'objet d'une grosse polémique, comme presque à chaque fois que sont questionnées l'autorité déplacée et la soumission aveugle dans le cadre d'un environnement professionnel (rappelez-vous le ramdam dernièrement causé par La Gueule de l'emploi sur France 2).

http://trailers.apple.com/trailers/magnolia/compliance/

http://www.hollywoodreporter.com/review/sundance-2012-compliance-review-284018

---

Leos Carax ne donne pour ainsi dire plus aucune interview mais quand Télérama lui envoie un courriel avec quelques questions, il y répond. Parle des films qu'il n'a pas eu l'occasion de tourner. De Godard et de Denis Lavant. Cite de grands auteurs classiques et morts. Et avoue que cela ne lui déplairait pas de tourner un film de super-héros, de préférence Batman. Hein?

http://www.telerama.fr/cinema/leos-carax-le-cinema-est-une-belle-ile,83602.php

---

La carrière à la télévision et au cinéma de Ice-T est bien rentable, à défaut d'être franchement passionnante. A 54 ans et désormais largement plus souvent acteur que rappeur, le voilà qui vient de réaliser son premier film, Something from Nothing. C'est un documentaire sur le hip-hop, blindé d'interviews, notamment de Nas, Eminem, Kanye West et Chuck D. Total gangsta!

http://www.factmag.com/2012/07/03/ice-ts-directorial-debut-to-debut-in-the-uk-this-month/

---

"Stalinisme, hollywoodisme, rooseveltisme, opportunisme", c'est avec ces quelques mots que l'écrivain James Agee résuma l'attitude des producteurs de cinéma américain des années de guerre envers le communisme. Retour sur une période peu connue où Hollywood soutenait la politique de son pays tout en finançant également quelques longs-métrages qui montraient l'URSS de Staline sous un jour favorable. Cela bien évidemment sans la moindre conviction et rien que pour le pognon!

http://cinoque.blogs.liberation.fr/waintrop/2012/07/hollywood-et-staline.html

Nos partenaires