Tiens, un article qui ne parle pas de Paul Le Poulpe

12/07/10 à 12:21 - Mise à jour à 12:21

Où des masques tunnés de Darth Vader sont à vendre, Mickey Moonlight et Wavves enchantent l'été et House Of Numbers est un navet à surveiller.

Tiens, un article qui ne parle pas de Paul Le Poulpe

Lancé en 2007 à l'initiative de DKE Toys, The Vader Project proposa à un large panel de designers et d'artistes contemporains, certains très célèbres, de personnaliser à leur goût un masque de Darth Vader. Ce week-end est venu le moment final, celui de la vente aux enchères qui va forcément disperser la collection, qui a, ces trois dernières années, été exposée dans quelques hauts lieux de la pop-culture, dont le Musée Andy Warhol à Pittsburgh. L'enchère de base était de 1500 dollars et on pouvait participer via Internet. Lui aussi en série limitée, il reste sinon encore quelques jours pour se procurer le catalogue. Du moins si La Force vous accompagne, vu que tout cela part évidemment à la vitesse de l'hyper-espace!

http://www.thevaderproject.com/

---

Avec un catalogue faisant la part belle à de la rave-music de kermesse, des cuts au mouffle et des samples relevant bien davantage du réemploi pur et simple que de l'emprunt retravaillé, on ne peut pas dire que le label parisien Ed Banger Records nous ait habitué à de la fine ouvrage (Justice, Oizo, etc...). C'est peut-être en passe de changer avec l'arrivée dans l'écurie française d'un pur rosbif, Mickey Moonlight, Anglais lunaire et bien allumé qui se la joue mystique de science-fiction et fils du cosmos sidéral en puisant une bonne partie de son inspiration dans les musiques percussives et droguées du passé. Pour le webzine Brain, il a concocté un mix exclusif en tous les cas assez fantastique; particulièrement indiqué pour la descente de pastis sous le cagnard des vacances. Ambiance funk, moite et lente, la tête ailleurs, l'encéphalogramme en forme de crêpe de plage...

http://www.brain-magazine.com/index.php?option=com_content&view=article&id=4039:mickey-moonlight-mixe-exclusigf&catid=93:accueil&Itemid=5

---

Jusqu'ici groupe hype de lo-fi morveuse, aussi connu pour sa musique que pour le comportement erratique de son chanteur Nathan Williams (bagarre dans un bar avec les Black Lips, show désastreux au Primavera de Barcelone en 2009 ayant provoqué le départ de son batteur...), les Wavves semblent aujourd'hui complètement parés pour la gloire. Diable d'album, King Of The Beach a en effet tout pour cartonner, surtout chez ceux qui ne se sont jamais remis de la pop grungy des années 90 (Pixies, Weezer, etc...). Interview les a rencontré, n'est-ce pas là un signe de leur énormité à venir? (l'album arrive avant la fin des vacances...)

http://www.interviewmagazine.com/blogs/music/2010-07-08/wavves-john-norris/

---

On ignore totalement s'il sortira ou non un jour sur les écrans belges mais ce qui est sûr, c'est que si cela devait arriver, cela provoquera encore plus de remous dans les milieux homosexuels que la venue de Beenie Man à Couleur Café. House Of Numbers est un documentaire américain réécrivant totalement l'histoire du SIDA, sur un mode faussement impartial et respectable. En gros, il avance que la maladie n'existe pas vraiment, que les scientifiques en ont gonflé l'importance afin de doper les budgets à la recherche et que certains homosexuels "morts du SIDA" sont en fait décédés de cancers provoqués par l'absorption massive de nytrate d'amyle, les fameux poppers.

Le gros problème, c'est que dans ce film, ce ne sont pas des huluberlus qui sont interviewés mais bien des sommités de monde scientifique. Parmi lesquels une quinzaine qui ont déjà crié haut et fort que leurs propos avaient été détournés, remontés et donc totalement manipulés. Cela suffira-t-il à enterrer le navet dont voici le trailer, ou celui-ci arrivera-t-il à rebondir sur la crédulité de certains? C'est une question finalement assez passionnante...

Serge Coosemans

En savoir plus sur:

Nos partenaires