The Wire sauce Worcestershire? The Shadow Line, polar en série de la BBC, débarque...

05/05/11 à 09:57 - Mise à jour à 09:57

Où Monte Hellman revient de loin, The Shadow Line promet du polar nerveux, Fleet Foxes enregistre 18 reprises, et Aidan Johns raconte l'histoire des radios pirates anglaises...

The Wire sauce Worcestershire? The Shadow Line, polar en série de la BBC, débarque...

On ne sait pas trop si c'est vraiment un évènement mais comme c'est annoncé comme tel, on se permet de se la jouer Fox News, le journalisme perroquet, et d'ici recopier ce qu'en dit le marketing : Monte Hellman, réalisateur culte des seventies (Macadam à Deux Voies, The Shooting...), signe avec Road To Nowhere son grand retour au film d'auteur (en 1989, le gusse a tout de même réalisé le slasher Silent Night Deadly Night 3!!!) et c'est un thriller romantique et crépusculaire qui questionne les frontières entre le réel et l'imaginaire, la vie et la mort, la Flandre et le reste du monde. Enfin, on s'emballe peut-être, sur ce dernier point, là...

http://www.roadtonowherethemovie.com/

---

Vu qu'au Royaume-Uni tout ce qui se mange est tiède, on ne va pas aller dire que voilà quelque chose de chaud comme vingt gaufres ou aussi bouillant qu'une baraque de fish & chips. N'en demeure pas moins que si l'on vous conseillerait de garder une proposition télévisuelle dans le colimateur, ce serait bien celle-ci : The Shadow Line, mini-série policière qui débute ce soir sur BBC2 et se veut noire, complexe, avec une ambiance inspirée du Gotham City de Christopher Nolan et, évidemment, un ciboulot qui digère toujours l'impact de The Wire. Ca peut faire mal, donc, ce truc là...

http://www.guardian.co.uk/tv-and-radio/2011/may/03/the-shadow-line-hugo-blick

---

Déçu par le dernier Fleet Foxes? A défaut de trouver les nouvelles compositions originales très renversantes, vous trouverez peut-être votre bonheur vrai et néanmoins barbu dans les 18 reprises répertoriées et compilées du groupe, qui joue beaucoup de Dylan et du Fleetwood Mac mais aussi du Neutral Milk Hotel et du Magnetic Fields. Ce qui est toujours mieux que Stewball...

http://www.youaintnopicasso.com/2011/04/25/the-fleet-foxes-covers-archive-18-covers-and-counting/

---

A part écrire cette rubrique sur ce site, on passe aussi pas mal de temps à lire des livres, on ne dirait pas comme ça mais c'est vrai. On peut même vous en conseiller un, sorti récemment et en cours de lecture, un travail tout à fait remarquable expliquant le monde des radios pirates anglaises, celles des années 60, qui étaient toutes basées sur des bateaux ou émettaient à partir de forts marins et de plateformes situées en dehors des eaux territoriales britanniques. Un milieu pas forcément folichon, très magouilleur, et dont l'ambiance générale mena les deux principaux directeurs de stations à se chercher des poux au point que l'un abattit l'autre d'un bon gros coup de chevrotine. Adrian Johns, professeur d'université spécialisé dans les questions de piraterie intellectuelle, nous explique tout cela dans un bouquin franchement passionnant, qui débute avec l'invention de la BBC et s'achève en menant une réflexion sur les libertés de consommations de loisirs et de monopoles créatifs et intellectuels, questionnements très pertinents depuis notre entrée dans l'ère Megaupload.

http://maximemilanesi.blogspot.com/2011/04/adrian-johns-la-mort-dun-pirate.html

Serge Coosemans

En savoir plus sur:

Nos partenaires