The Playboy Club: Mad Men avec des oreilles de bunnies

07/07/11 à 10:11 - Mise à jour à 10:11

Où s'écoute le nouvel album des Horrors, 9 jours de guerre réelle en deviennent 5 au cinéma, le chanteur de Eels sort une alléchante biographie, et The Playboy Club se la joue Mad Men avec des oreilles de bunnies...

The Playboy Club: Mad Men avec des oreilles de bunnies

© NBC

Skying, l'étonnant nouvel album de The Horrors, est en écoute gratuite et intégrale sur leur site. Courageux de leur part, entendu que le côté pop, propre, downtempo, ses refrains à la Simple Minds et ses trompettes risquent tout de même de larguer une bonne partie des fans jusqu'ici essentiellement post-gothiques. Encore un disque comme celui-là et on tient les Placebo des années 10, l'émo pour vieux qui écoutent la radio dans les embouteillages!!!

http://www.thehorrors.co.uk/

---

Déjà sujet à polémique en Géorgie non pas pour son traitement historique mais bien parce qu'il semblerait que des fonds publics détournés aient aidé à en financer la production, un actuel ministre étant d'ailleurs crédité au générique comme producteur, 5 Days of War est le nouveau film de Renny Harlin, spécialiste du polar d'action bien bourrin et qui s'attaque ici au conflit de 2008 qui opposa Russes et Géorgiens sur la question de l'indépendance de l'Ossétie du Sud. Si sa base est véridique, le film prend toutefois très vite des étranges allures de propagande pure et simple, les Géorgiens étant tous présentés comme des occidentaux en jeans équipés de smartphones et buvant du Coca-Cola là où les Russes sont une belle bande de barbares. Appréciez-le et vous aiderez à faire entrer le pays dans l'OTAN...

http://trailers.apple.com/trailers/independent/5daysofwar/

---

Les éditions 13ème Note continuent leur excellent travail de mise sur le marché de polars sévèrement burnés et de biographies frappées de musiciens ne l'étant pas moins. Tais-toi ou Meurs, celle de Mark Oliver Everett, par exemple, plus connu sous le nom de E et chanteur/compositeur du groupe Eels. Qui connait un peu l'oeuvre et la vie du bonhomme sait à quoi s'attendre: décès à profusion dans son entourage, rapport bizarro à la célébrité, éthique personelle très autoboutiste, malaises sociaux... Avec un tel background, on peut faire pleurer dans les chaumières mais Everett préfère l'humour distancié et l'élégance stylistique. C'est heureux... Façon de parler.

http://livres.fluctuat.net/mark-oliver-everett/livres/tais-toi-ou-meurs/13669-chronique-Bonjour-Monde-cruel.html

---

Nouvelle venue dans le monde très concurrentiel des séries télévisées, The Playboy Club se veut sur papier plus coquine que Mad Men mais le sera en réalité moins, puisque commanditée par un network (NBC) nettement plus à cheval sur ce qui est montrable ou non aux foules. On n'en touille pas moins une recette similaire: nostalgie du début des sixties, costards bien coupés, clopes à la chaîne, bimbos et alcools forts. Le tout dans l'ambiance sexy d'un Playboy Club situé à Chicago. Tu bailles, chérie?

Serge Coosemans

Nos partenaires