Steven Seagal, roi de la branchitude dérisoire? Merci, Machete et Lawman!

07/12/10 à 08:42 - Mise à jour à 08:42

Où les zombies gagnent l'univers Star Wars, le projectionniste de cinéma se fait rare, Thomas Pynchon est enfin adapté au cinéma, et Steven Seagal, ben, c'est Steven Seagal...

Steven Seagal, roi de la branchitude dérisoire? Merci, Machete et Lawman!

© DR

Présenté par son auteur, Joe Schreiber, comme un roman d'horreur destiné "aux enfants des années 70 ayant grandi avec la trilogie originelle de Star Wars et ayant apprécié l'épouvante de films comme The Shining et Alien, avec une petite touche à la William Gibson en sus", Death Troopers est sorti en poche fin octobre. Exercice réellement littéraire ou produit dérivé bien putassier? La question peut se poser quand on sait que Death Troopers est en fait une histoire se passant dans l'univers de la Guerre des Etoiles, avec notamment Han Solo et Chewbacca pour héros, et oppose basiquement des prisonniers de l'Empire à des Gardes d'Assaut zombifiés par un virus dans un Star Destroyer en perdition.

Autrement dit, Death Troopers = Star Wars + Zombies. Soit le genre d'équation qui produit plus de dollars faciles que de réelle qualité, en règle quasi générale...

http://starwars.wikia.com/wiki/Death_Troopers

---

Aux Etats-Unis, durant les années 1940-1950, il y avait 3000 projectionnistes de cinéma membres de "l'union". Aujourd'hui, ils sont à peine 400 et leur nombre continue de chuter, remplacés qu'ils sont par des technologies n'ayant plus besoin de l'humain (et généralement inventées ou popularisées par George Lucas et James Cameron, ce qui est assez cocasse...). Slate plante le topo et rend gloire à ce métier en voie de disparition au cours d'un article relativement long et plutôt passionnant, surfant habilement entre anecdotes humaines et visions business globales.

http://www.slate.com/id/2266654/

---

C'est encore considéré par beaucoup comme une simple rumeur mais elle semble néanmoins réellement en voie de réalisation : Thomas Pynchon, phare des lettres américaines qui n'a jusqu'ici jamais été adapté au cinéma en plus de 45 ans de carrière, verrait vers 2012-2013 porté à l'écran son Vice Caché de dernier bouquin en date (2009). C'est Paul Thomas Anderson (Magnolia, There Will Be Blood...) qui réaliserait et scénariserait. Au stade actuel des choses (c'est-à-dire les limbes...), Robert Downey Jr serait envisagé pour le rôle principal, celui d'un détective amateur ayant tendance à s'abrutir de marijuana. Cohérent et même prometteur, donc...

http://livres.fluctuat.net/blog/46732-vice-cache-de-thomas-pynchon-bientot-au-cinema-.html

---

Après John Carpenter, Jonathan Demme et Quentin Tarantino, c'est au tour de Roberto Rodriguez de rendre d'anciens acteurs ringards plus ou moins branchés, par la grâce d'un rôle plus ou moins parodique. Steven Seagal, donc, joue dans Machete... et c'est rigolo. C'est aussi son premier film depuis 2002 à sortir sur les écrans, l'acteur s'étant habitué au cours des dernières années à voir ses productions sortir directement en DVD. Dans la foulée de cette actualité, Les Inrocks s'intéressent à son cas et nous donnent très envie de voir Lawman, téléréalité américaine où le vieil artiste martial à katogan fait le flic (pour de vrai!). Attention, article avec de vrais morceaux de Chuck Norris dedans...

http://blogs.lesinrocks.com/series/2010/12/03/le-retour-de-steven-seagal-justice-immanente/

Serge Coosemans

En savoir plus sur:

Nos partenaires