Stephen King encore et toujours: Le Fléau et Ca bientôt réadaptés au cinéma!

02/02/11 à 09:37 - Mise à jour à 09:37

Où le film indie américain se porte bien et on réadapte Stephen King tandis qu'Agoria et Montevideo reviennent sur les platines.

Stephen King encore et toujours: Le Fléau et Ca bientôt réadaptés au cinéma!

© DR

Jolie affiche bleue et ton général semblant proche des premiers Hal Hartley (Trust Me, Simple Men...), c'est Cold Weather, le nouveau petit chéri du cinéma indépendant américain. L'histoire d'un étudiant en médecine légale qui lâche le cursus pour aller travailler dans une usine à glace. La lose, l'ennui, jusqu'au jour où disparaît une amie et que ce grand fan de Sherlock Holmes et son savoir académique sont mis à contribution pour la retrouver. Avec visiblement là aussi, une bonne dose de lose...

http://trailers.apple.com/trailers/independent/coldweather/

---

Puisque de l'aveu même de Stephen King largement inspiré du Seigneur des Anneaux, il semble plutôt logique que quelques années après le monstrueux succès de la trilogie de Tolkien au cinéma, quelqu'un ait dans l'idée de ré-adapter Le Fléau pour le grand écran. Pour rappel, ce bouquin sorti en 1978 raconte le combat du Bien contre le Mal dans un environnement apocalyptique ravagé par un virus, autre thème largement exploité de nos jours. Le Fléau avait déjà été la base d'une série télé dans les années 90 et fait aussi l'objet d'un comic-book de la Marvel depuis 2008 (2010 chez Delcourt, en traduction).

Dans la foulée de cette nouvelle, une autre, beaucoup plus excitante, parle également d'un remake de It (Ca), autre bouquin de King transformé en mini-série pour la télévision en 1990. Bien qu'en son temps très apprécié du public et vecteur de grosse pétoche, le scénario avait complètement zappé les passages les plus scrabreux et marquants du bouquin. Inutile de préciser que c'est sans doute précisemment cela qui attire les producteurs de ce remake...

http://nymag.com/daily/entertainment/2011/02/stephen_kings_the_stand_headin_1.html

---

Fleuron de la deep house française, techno à ses heures, Agoria sort fin de la semaine un nouvel album, comptant quelques featurings prestigieux (Kid A, Carl Craig, Seth Troxler...). Cinq morceaux sont déjà en écoute gratuite, laissant apprécier le savoir-faire d'un Français électronique largement moins médiatisé que d'autres mais se taillant au fil des ans une véritable réputation de bien de consommation durable. Ce qu'on ne peut pas forcément dire de beaucoup de ses pairs et autres rivaux!

http://www.the-drone.com/magazine/agoria-impermanence/

---

Retour sur les platines également pour les Belges de Montevideo, qui sous un alibi nu-disco un peu passé de mode nous refourguent un mélange plutôt improbable de vocaux à la David Bowie période "coke en stock" (The Secret Life of Arabia, quelqu'un?) et de probables gros samples de disco de brocante (techniquement, on n'a pas vérifié mais c'est l'impression que ça donne), le tout accouchant d'un funk drogué ni franchement délirant, ni totalement dégueulasse. Dirty supersport, quoi...

http://www.goutemesdisques.com/news/#c6017

Serge Coosemans

En savoir plus sur:

Nos partenaires