Dominique A
Opinion

20/03/12 à 15:27 - Mise à jour à 15:27

Soyons circoncepts ou quand Dominique A prend la place de Laurent Raphaël le temps d'un numéro

A numéro spécial, édito spécial! Cette semaine, Focus a invité Dominique A à prendre la place du rédacteur en chef le temps d'un numéro exceptionnel. A découvrir dès jeudi.

Soyons circoncepts

Quand l'équipe de Focus m'a aimablement proposé d'investir ces pages, j'ai pensé à écrire un édito sur la rétromania, concept élaboré par le critique anglais Simon Reynolds pour désigner le recyclage permanent en musique aujourd'hui, et qu'on peut transposer à moult autres domaines. Las, je m'aperçus que Laurent Raphaël avait pris les devants dans un récent édito. Alors quoi? Recycler ledit édito, et lancer dans la foulée le concept de rétro-rétromania? Si la durée de vie d'un concept, sitôt ringard dès que surutilisé, n'excède plus quelques semaines, à quoi bon? Comme quoi les concepts, s'ils veulent durer, doivent eux aussi lever le pied, apprendre la décélération. Ça aussi, tiens, c'en est un fameux. Nous l'évoquâmes dans les bureaux de Focus lorsque, détaillant les textes de mon nouveau disque, un journaliste me demanda si je n'y prônais pas çà et là la décroissance (et un concept, un): je bottai sagement/lâchement en touche, prétextant être plus sensible à l'idée, donc, de décélération. Ce à quoi un autre journaliste me fît remarquer que je venais de vanter les vertus d'un enregistrement d'album rapide et d'une diffusion quasi immédiate. Quel crédit donner alors à un type comme moi (mais ça aurait pu être un autre, hein, ne nous flagellons pas), aussi prompt à se contredire? Et pourtant, on m'ouvre grand les colonnes d'un magazine culturel, et non des moindres. Et pourtant, un autre gros média est allé jusqu'à me proposer de commenter la campagne électorale en France. Pourquoi moi? Pourquoi pas David Guetta, par exemple, plus à même de décrypter ce qui se passe dans les rangs de la droite? Qu'ai-je jamais dit ou fait qui laisse à penser que: a) le sujet m'intéresse b) j'ai la capacité d'émettre un jugement un rien pertinent, même rigolard, sur la question? Non, c'est pour ça, la rétromania, ça m'allait bien, c'était dans mes cordes. Le reste, hein, laissons ça aux spécialistes, ça serait pas mal, si ça tente encore quelqu'un, d'avoir des commentaires de spécialistes, comme c'était le cas avant, souvenez-vous, avant la peopleisation de la parole médiatique: tiens, un dernier concept, pour la route

Dominique A

Nos partenaires