Sinbad Le Marin: premier film à sortir en 2011 aux USA et hommage à Ray Harryhausen

22/12/10 à 08:41 - Mise à jour à 08:41

Où Domino offre une compile classe, l'année se revit en images choc, Death in Vegas revient, ainsi que Sinbad Le Marin.

Sinbad Le Marin: premier film à sortir en 2011 aux USA et hommage à Ray Harryhausen

© DR

Plaisir d'offrir, joie de recevoir. Le label anglais de fort bonne tenue Domino nous a en effet concocté une très jolie compilation gratuite (streaming et download) reprenant ses meilleures sorties de l'année 2010. Cohérente de bout en bout, on y retrouve de la hype (These New Puritans, Anna Calvi, Owen Pallett...), de la classe (Villagers, Clinic...), du culte (The Fall, Orange Juice, Edwyn Collins...) et même de la musique de film (le bel ambient signé Jon Hopkins pour Monsters, film d'amour indie sur fond d'invasion extraterrestre!). Il y a 20 ans, on aurait reçu pareille cassette que l'on serait instantanément tombé amoureux!!!

http://www.ecrans.fr/Noel-et-rock-n-roll-le-cas-Domino,11608.html

---

Le best of des photos d'actualité en fin d'année, c'est évidemment un marronnier comme on dit en langage journalistique mais celui de The Big Picture (Boston.com) produisant des châtaignes souvent bien plus goûtues qu'ailleurs, on ne résiste pas à la facilité mais aussi au partage de quelques émotions, entre sourires et larmiches. Attention, violence graphique incluse...

http://www.boston.com/bigpicture/2010/12/2010_in_photos_part_1_of_3.html
http://www.boston.com/bigpicture/2010/12/2010_in_photos_part_2_of_3.html
http://www.boston.com/bigpicture/2010/12/2010_in_photos_part_3_of_3.html

---

Un retour de plus annoncé pour 2011, c'est celui de Death In Vegas, auteurs il y a 10 ans de l'énormissime Contino Sessions, seul disque à peu près vénéneux et marquant de l'histoire du trip-hop. La carrière du duo formé par Richard Fearless et Tim Holmes a ensuite connu quelques déboires notoires: albums sortis dans une indifférence prégnante, production d'un album d'Oasis empêchée pour raisons contractuelles et, dès 2008, annonce d'un nouvel album inspiré de la surf music qui n'est à ce jour toujours pas dans les bacs. Il n'y avait toutefois pas eu de réelle séparation entre Fearless et Holmes, y compris quand le premier créa en 2007 Black Acid, un autre groupe quasi pas repéré par les radars. Bref, cela semble bien parti pour un comeback en règle, tant sur scène que sur disque!

http://www.goutemesdisques.com/news/#c5778

---

Aux Etats-Unis, il sera le premier film à sortir en 2011 et l'on peut dire que la gueule de bois du premier janvier combinée à une bande-annonce complètement wtf risque bien de lui faire rater le coche. Sinbad, The Fifth Voyage est comme son titre l'indique une adaptation du conte arabe Sinbad Le Marin. Jusque là tout va bien. Ce qui passe par contre au-dessus de la tête de beaucoup, c'est que le côté cheap du trailer est entièrement voulu et que les effets spéciaux à l'ancienne sont en fait un hommage au génial Ray Harryhausen, créateur d'effets antiques mêlant animation et prises de vue en Dynamation, un procédé qui fit les beaux jours des péplums des années 50, 60 et 70 (et 80 aussi, si on compte le premier Choc des Titans!). Maintenant quand on se lance dans pareille entreprise, faut savoir: soit on fait de la pub pour le rimmel pour hommes (ce à quoi ressemble la première partie du trailer), soit on montre les monstres de second degré et la baston direct, genre Machete. Parce que là, effectivement...

http://popwatch.ew.com/2010/07/30/sinbad-fifth-voyage-trailer-patrick-stewart/

Serge Coosemans

En savoir plus sur:

Nos partenaires