Sergio Leone à Cannes en 2012 avec Once Upon a Time in America Redux!

11/04/11 à 09:56 - Mise à jour à 09:56

Où les gros vendeurs de livres en France ne sont pas ceux que l'on croit, Lars Von Trier s'inspire de couillonnades new-age, 40 minutes de plus pour Il était une fois en Amérique en 2012, et Jeff Buckley aura son biopic, finalement...

Sergio Leone à Cannes  en 2012 avec Once Upon a Time in America Redux!

© DR

Marc Lévy, Michel Houellebecq, Katherine Pancol... Sont-ils vraiment ceux qui vendent le plus de livres chaque année en France (et donc aussi en Belgique francophone...), comme l'annoncent les chiffres officiels? Oui mais non, comme on dit à Bruxelles: certes, ces écrivains là cartonnent et n'ont plus trop à craindre pour leurs vieux jours mais les vrais tueurs d'arbres, ce sont plutôt le docteur Dukan et ses méthodes pour maigrir ainsi que Camus, Molière, Maupassant et autres auteurs morts de grands classiques des programmes scolaires. Un très long, très bon et très amusant article de Slate nous conte tout cela dans le détail...

http://www.slate.fr/story/36611/livres-ventes-levy-dukan-hessel

---

Kirsten Dunst, Charlotte Gainsbourg, Kiefer Sutherland, John Hurt, Charlotte Rampling, père et fils Skarsgaard et, puis bien évidemment, comme à chaque fois, Udo Kier. C'est le casting totalement affolant de Melancholia, le petit dernier de Lars Von Trier, qui a pour thème la fin du monde et semble s'être réapproprié la vieille théorie nouille-age de Nibiru, la planète X, hypothétique corps céleste que certains prédisent être destiné à nous tomber sur les orteils un jour ou l'autre. Connaissant le pedigree de Von Trier et vu le titre, on suppose que ça pleurera beaucoup, s'automutilera bien un peu et que l'apocalypse y ressemblera à tout, sauf à du Emmerich.

---

Cannes 2011 arrive à peine que l'on parle déjà de Cannes 2012. Y sera en effet en principe projetée une version inédite du film culte de Sergio Leone, Il était une fois en Amérique, qui avait été largement amputé au montage en 1984; une collection entière de scènes zappées contre la volonté du réalisateur, qui avait eu le malheur de promettre aux producteurs un film n'excédant pas 3 heures. Cette version plus conforme aux désirs du maestro est actuellement en cours de restauration par la cinémathèque de Bologne, en accord avec les héritiers (et détenteurs des droits) de Leone. Cele devrait dépoter sévère...

http://www.lesinrocks.com/cine/cinema-article/t/62900/date/2011-04-07/article/il-etait-une-fois-en-amerique-40-minutes-inedites/

---

Le pitch: c'est l'histoire d'un enfant à la voix d'or, fils d'une demi-célébrité folk des années 60, qui cartonne dès le premier disque et puis meurt bêtement. Super, coco, on tient quelque-chose là. On appelle ça comment? Josélito Deux Points Zéro? L'Arbre de Noël, The Musical? Ha ben non, les gars, vous n'avez rien compris. C'est based on a true story, celle de Jeff Buckley, donc, c'est un vrai de vrai biopic... Super coco, on prend... et si tu pouvais aussi nous en faire une version zombie pour dans deux ans, ça serait encore plus top notch...

http://nymag.com/daily/entertainment/2011/04/jeff_buckley_biopic.html

Serge Coosemans

En savoir plus sur:

Nos partenaires