"Red", avec Bruce Willis et John Malkovich: trailers en douceur pour un vrai festival gore!

19/10/10 à 09:33 - Mise à jour à 09:33

Où Cracked supplie Hollywood d'arrêter les préquels, "Red" s'annonce effectivement bien rouge, Optimo sort un disque d'enfants reprenant des classiques de quadras, et le dubstep a désormais son doc.

"Red", avec Bruce Willis et John Malkovich: trailers en douceur pour un vrai festival gore!

© DR

Sous des dehors rigolards mais analysant l'affaire de façon plutôt pertinente et juste, Cracked nous expose les problèmes des préquels, ces films tournés après un carton au box-office mais racontant une histoire antérieure aux évènements déjà connus des spectateurs. Star Wars, Halloween et Hannibal Lecter en prennent évidemment pour leurs grades, au contraire de l'inattaquable Parrain 2 et du deuxième Indiana Jones, que l'on ignorait d'ailleurs être un préquel (il se passe en 1935 alors que l'action du premier est datée de 1936!!!). Bref, en 40 ans de films du genre, il n'y en a qu'un qui ait compris les écueils à éviter, tous les autres succombant aux fautes du scénariste débutant: psychologie de bazar, personnages falots, motivations ridicules, suspense forcément biaisé... Bravo encore, Francis Ford, donc!

http://www.cracked.com/article_18813_5-reasons-hollywood-needs-to-stop-making-prequels.html

---

Bruce Willis, John Malkovich, Morgan Freeman, Mary-Louise Parker, Helen Mirren, Brian Cox et Richard Dreyfus. Voilà le casting impressionnant de Red, annoncé par un trailer amusant qui laisse présager une comédie pour adultes où d'anciens agents de la CIA cabotinent, bref, un film qui n'est pas sans rappeler le Burn After Reading des Frères Coen, lui aussi avec Malkovich dans le même genre de rôle, d'ailleurs... Si le film est bel et bien une comédie, il faut toutefois rappeler une chose primordiale: il est adapté d'un comic book pas drôle du tout de Warren Ellis, histoire paranoïaque et ultra-violente plus proche d'un mélange du Prisonnier et de Jason Bourne que d'une parodie souriante. Aux Etats-Unis, certains s'étonnent d'ailleurs de la violence totalement gore du film, il est vrai complètement inattendue à la vue des trailers. Il semble toutefois que ce soit là l'une des seules choses en commun, outre le titre, avec la bédé, dont presque rien d'autre ne se retrouverait sur écran! Un buzz, très vite?

---

Projet bien curieux et très improbable que s'apprête à sortir Optimo Records, le label du duo DJ du même nom, basé à Glasgow! Muzikal Yooth featuring The Green Door Kids tient visiblement de l'album concept où le duo de briscards des platines a demandé à de jeunes musiciens d'une dizaine d'années de reprendre à leurs sauce des standards du rock garage (Louie Louie des Kingsmen et I Wanna Be Your Dog des Stooges!!!) ainsi que l'indécrottable Moody de ESG, classique punk-funk du début des années 80 (dont un autre label sort actuellement une énième compilation!). Selon son tempérament, on trouvera cela incroyablement fresh ou totalement crispant. Une baffe et au lit?

http://www.factmag.com/2010/10/15/optimo-to-release-covers-album-by-10-year-old-ghanaian-twins/

---

C'est lundi que sort Bassweight, documentaire fouillé sur le dubstep, genre musical aux basses maousses qui a considérablement marqué l'underground de la dernière décennie. Y sont interviewés toutes les fortes têtes de ce mouvement parti des ghettos sous crack britanniques pour aujourd'hui toucher bien davantage de monde et de couches sociales, de l'Europe au Brésil, en passant par le Japon. Quelques noms, pour situer: Mary Ann Hobbs, Skream, Code9, Benga... Boyaaka, boyaaka!

http://www.the-drone.com/magazine/bassweight/

Serge Coosemans

En savoir plus sur:

Nos partenaires