Premières images du Gatsby Le Magnifique avec DiCaprio

30/05/12 à 10:04 - Mise à jour à 10:04

Où s'écoutent Neil Young et les Liars, Gatsby le magnikitsch fera coucou à Noël, Pegg et Wright reviennent en Angleterre pour la fin du monde, et un organisateur de festivals en a marre des caprices de stars!

Premières images du Gatsby Le Magnifique avec DiCaprio

© DR

Pas spécialement réputé pour sa subtilité et sa retenue mais généralement assuré de cartonner chez les jeunes émotifs et d'en mettre plein la vue, Baz Luhrman sort pour le Noël américain sa version de Gatsby le Magnifique, roman de Scott Fiztgerald déjà porté à l'écran en 1926, 1949 et 1974. On y a modélisé de façon assez impressionnante le New-York des roaring twenties, les fêtes et les tenues ont l'air somptueuses et décadentes, DiCaprio, Tobey Maguire et Carey Mulligan ont l'air d'y croire et pourtant, tout cela semble... terriblement toc. Comme une version kitschounette de Boardwalk Empire. Et si, en plus, U2 passe vraiment sur la bande son, on n'a pas fini de rire.

http://trailers.apple.com/trailers/wb/thegreatgatsby/

---

Premier album depuis des lustres de Neil Young accompagné de son légendaire groupe Crazy Horse, Americana est en écoute intégrale chez les Inrocks.

http://www.lesinrocks.com/2012/05/29/musique/neil-young-crazy-horse-americana-en-ecoute-en-avant-premiere-11264435/

---

Et le nouveau Liars, pour le moins étonnant (de platitude!) chez The Drone.

http://www.the-drone.com/magazine/liars-wixiw/

---

Après les zombies dans Shaun of the Dead et les duos de flics dans Hot Fuzz, ensuite quelques blockbusters américains chacun de leurs côtés, Simon Pegg et Edgar Wright reviennent ensemble dans leur Angleterre natale pour y tourner The World's End. Il s'agira d'une comédie sociale de science-fiction, axée sur une bande de potes en pleine virée soiffarde dans une série de pubs. Vu le titre et le pedigree geek de l'équipe, on suppose qu'à un moment ou un autre, c'est l'apocalypse.

http://www.slashfilm.com/simon-pegg-edgar-wright-call-the-worlds-end-scifi-comedy/

---

Coup de gueule d'un organisateur de festivals à propos des caprices de stars, des explosions du tarifs, etc... À la fois triste, pathétique mais aussi foutrement lol.

http://www.telerama.fr/musique/le-coup-de-gueule-d-un-organisateur-de-festival,37285.php

Serge Coosemans

Nos partenaires