Pas en notre nom / Niet in onze naam

18/01/11 à 15:17 - Mise à jour à 15:17

"La solidarité grandit une culture" Voila un beau message que le collectif Pas en notre nom / Niet in onze naam compte bien faire passer vendredi soir, lors d'une soirée artistique au KVS, aux dirigeants qui goupillent nos lois. Pour plus d'échanges et moins d'incompréhension.

Pas en notre nom / Niet in onze naam

© DR

Répondant à l'appel lancé en automne par des artistes du nord du pays, des dizaines d'artistes francophones et néerlandophones se produiront vendredi 21 janvier au Théâtre Royal Flamand (KVS) à Bruxelles pour exprimer leur opposition au "nationalisme borné" dans le cadre de l'événement "La solidarité grandit une culture".

Pour les organisateurs, qui ont créé la plate-forme "Niet in onze naam/Pas en notre nom" regroupant plusieurs initiatives luttant contre le nationalisme, l'événement de vendredi est le début d'un "discours nouveau et d'ouverture, un discours de solidarité, de justice sociale et de diversité culturelle". Selon eux, le discours sur la culture et l'identité proposé par certains politiciens "vide de leur contenu les notions de culture et d'identité et les transforme en instruments de manipulation à des fins politiques". Ils s'opposent à la création "d'une image qui dresse les uns contre les autres les gens de notre pays en tant que groupes culturels inconciliables" et prônent la solidarité comme principe fondamental.

Les personnes à l'initiative du projet soulignent qu'elles ne défendent pas le point de vue d'un parti politique mais sont pour "un dialogue constructif" et contre le "cloisonnement des pensées".

Pour bien faire passer ce message universel, rien de tel que d'inviter une belle brochette d'artistes ayant choisi différentes formes d'expression. La soirée de vendredi sera donc très éclectique. En plus d'intermèdes musicaux (Jaune Toujours, Daniel Hélin, et même peut-être, à confirmer, Admiral Freebee), différents intervenants liront des textes, des poèmes, ou joueront des saynètes dans un genre plus théâtral. En vrac et de manière non exhaustive, on citera Claude Semal, Jaco Van Dormael, Geert van Istendael, Kristien Hemmerechts, Tom Lanoye, Ann Provoost. Il y aura même une séance de sculpture en live. Des séquences video seront aussi diffusées.

Toutes les informations sont disponibles sur le site www.pasennotrenom.be.

Focusvif.be, avec Belga

Nos partenaires