Julien Broquet
Julien Broquet
Journaliste musique et télé
Opinion

18/03/11 à 17:14 - Mise à jour à 17:14

Parodie Palace

Dans les talk shows américains, Tom Hanks raille les concours de Miss et Mike Tyson se paie la tête de Bush. Parodies sur terre.

On ne l'a pas beaucoup vu en 2010 mais Tom Hanks a conservé tout son sens de l'humour. Il l'a confirmé récemment avec une redoutablement drôle petite vidéo qui ridiculise les concours de beauté pour enfants. A la fois père et entraîneur, Hanks y prépare sa fille, la comédienne Nikki Hahn, au "Little Miss Ultimate Sexy Baby Nevada Pageant". Tout un programme. Tom coud sa robe, la flanque d'une perruque à la Elizabeth Taylor, lui montre comment on manie le bâton de majorette quand il ne la chasse pas du plateau de biscuits avec un vaporisateur. On a même droit à quelques zestes d'autodérision. Répliques imparables genre: "Je sais ce que c'est d'être un enfant. J'en ai joué un dans Big." Et victoire finale de Rhonda Howard, la fille de Ron, réalisateur d' Apollo 13 et du Da Vinci Code.

Le spot est devenu un hit puisqu'il a été vu par les 4 millions et demi de téléspectateurs du Jimmy Kimmel Live et a hérité, dans les 3 jours qui ont suivi, de 750 000 visites sur YouTube. Ce n'est pas un secret. Les Américains aiment la parodie et leurs talk shows le leur rendent bien. Encore récemment, Mike Tyson tournait pour le même Jimmy Kimmel une "version américanisée" du King's Speech, dans laquelle il interprétait un thérapeute du langage appelé à prendre en main George W. Bush...

Tandis que Scarlett Johansson, Jessica Biel, Jessica Alba et Eva Longoria participaient à une parodie de publicité américaine pour les programmes de gym (oui, comme on en voit toute la journée sur certaines chaînes de télé)...

Vengeance

La parodie n'est pas gage d'utilité publique. Elle peut aussi servir au règlement de compte. Depuis que Justin Bieber critique Twilight ("J'ai vu le film mais ça ne m'a pas vraiment impressionné et pour être honnête, je ne me rappelle même plus du nom des personnages"), l'idole des jeunes a droit à une fausse interview par Miley Cyrus ridiculisant sa voix, sa coupe de cheveux et ses tics de petit ado poseur.

La parodie fait peu de cas des frontières. Dans la même émission du Saturday Night Live, Cyrus se payait la tête de Plus Belle La Vie, pour l'occasion transférée à Paris avec tous les stéréotypes qui vont avec: le béret, les bretelles, les filles pète-cul, les claques et les grosses pelles...

Enfin, en France aussi, les célébrités sont parfois invitées à parodier. Au début des années 90, les irremplaçables Nuls (soit dit en passant sur le modèle du Saturday Night Live) accueillaient, dans L'émission, les stars de la musique et du cinéma pour mieux se moquer des pubs débiles et des émissions télé à la con. Aujourd'hui cependant, le boulot semble réservé aux humoristes, chroniqueurs, voire internautes. Alors, quand est-ce qu'on voit, dans Le Grand Journal de Denisot, Luchini tourner une mini-parodie intello de Rien à déclarer et Vincent Lindon apprendre à un faux Nicolas Sarkozy comment gérer ses tics devant les caméras?

Julien Broquet

Nos partenaires