On a testé pour vous Bruxelles Les Bains

22/07/10 à 14:49 - Mise à jour à 14:49

Quand Bruxelles se fait belle, cela donne ambiance estivale au bord du canal. Du sable, du sport, des cocktails et de la musique, la bronzette urbaine a des arguments pour séduire. Au feu les vacances à Ibiza?

On a testé pour vous Bruxelles Les Bains

Au début, on y croyait pas trop. Bruxelles Les Bains. Où quand la plage s'installe près de chez vous. On restait pantois. C'est un peu comme poser une crête sur la tête de Lara Fabian et lui faire chanter du Sex Pistols... Il y a un truc qui ne colle pas. Mais c'était sans compter la vague de chaleur qui devait envahir la Belgique. Et un jour le soleil tape un peu plus fort, votre nuque est au bord de la brûlure au troisième degré, il n'y a plus d'air et le béton est limite agressif à votre égard. On commence à réfléchir, on se dit pourquoi pas. Et finalement, on laisse tomber les préjugés et on enfile maillot-short et t-shirt "Surf Contest 1999" (plage oblige). Prêt à bronzer au coeur de la capitale.

Il s'agit déjà de la huitième édition de Bruxelles Les Bains. Au programme du sport (beach volley, beach soccer, etc.), des concerts, des animations pour les jeunes,... Et puis à boire et à manger. Il faut bien admettre que la ville se multiplie et met tout en oeuvre pour nous faire sortir cet été. Entre festivals, Apéros Urbains et ici Bruxelles Les Bains, il faudrait être au dernier stade de la dépression pour vouloir rester chez soi. Reste à savoir si la plage urbaine était le bon choix.

Saveurs du monde

Arrivé sur le site, on est directement confronté à des petits stands aux multiples horizons. On se croirait presque à Couleur Café. Coktails latinos, spécialités africaines ou asiatiques, et même barbecue, il y en a pour tous les goûts. C'est plutôt sympa, mais annonce directement un premier dilemme : Par qui se laisser tenter ? Dans ce genre de cas, on continue un peu son chemin, histoire de ne pas s'arrêter au premier choix. Les minutes passant et la soif se faisant grandissante, on songe quand même à prendre une décision. Il y a cependant un facteur qu'on avait oublié de prendre en compte : la musique. Souvent, elle est de circonstance avec la nationalité du stand. C'est bien normal. Mais ce n'est pas isolée qu'elle pose problème. C'est lorsqu'elle devient le résultat de quatre morceaux différents qui se font concurrence pour donner un assemblage aussi irritant qu'un concert de vuvuzelas. Pour le calme on repassera.

On trouve finalement notre bonheur. Inespéré. On entend I wanna be your dog, d'Iggy pop, s'échapper d'une sono. On ne trouvera sûrement pas mieux ailleurs. Il s'agit du stand "Pasta" (italien, on suppose...). Déjà installés, deux garçons proches de la vingtaine mangent des pâtes et boivent une bière. "Vous êtes là aussi pour la musique ?" leur demande-t-on, "Non pas vraiment. Par contre ils mettent une double couche de sauce et de fromage dans les pâtes. Génial non?". Suite à cette analyse culinaire haute gamme, on s'empresse de terminer notre verre. On part à la rencontre du sable et des bikinis.

Coquillages et crustacés

Il faut savoir que la partie "plage" de Bruxelles Les Bains n'est pas vaste au point de s'y perdre. Mais ne soyons pas ronchon, elle offre assez d'espace pour s'y installer agréablement. Et là, tout d'un coup, un petit air de méditerranée parvient à poindre. Il y a les familles qui se prélassent gentiment, avec les enfants qui courent devant vous et vous crient un énigmatique "caca boulette ! ". Il y a les couples trentenaires, qu'on devine débattre de leur avenir face au couché de soleil sur le canal. Et puis, la bande de jeunes qui n'a d'autre ambition que de boire quelques verres. Et bien sûr le sable, qui s'infiltre partout dans vos vêtements. Pour le coup, on se croirait presque au bord de la mer. Avec un détail de poids tout de même : il n'y a pas la mer... Et c'est peut-être idiot, mais cela fait beaucoup.

La nuit tombée, on cherche l'ambiance et, pourquoi pas, danser un petit peu. On avance, on se balade. On croise quelques personnes qui s'adonnent à une danse d'un autre temps, devant le stand d'une grande radio, sponsor de l'évènement (et qui diffuse de la musique d'un autre temps également). Juste à côté, deux jeunes se déhanchent sur des beats R&B (inutile de préciser que les deux musiques se chevauchent, et sont donc parfaitement inaudibles...). Cela ne donne pas vraiment envie. On ira bouger notre corps ailleurs. Si Bruxelles Les Bains offre un cadre charmant et s'avère être un lieu de détente agréable, il n'est pas indispensable dans une recherche de fêtes alternatives et orgiaques. Ce n'est pas le but me direz-vous. On vous le conseille donc tout de même pour une sortie familiale ou une longue après-midi de relâchement (glande) bien assumé(e). Et puis, pour bronzer c'est mieux que le béton.

Site Internet : http://www.bruxelleslesbains.be/

Bruxelles Les Bains. Du 02/07 au 22/08. Place Sainctelette/Rue de la Dyle. Entrée gratuite.

Maxime Morsa (stg)

En savoir plus sur:

Nos partenaires