Nouveauté DC Comics: Night Runner, le sauveur de Paris, est banlieusard et musulman!

04/01/11 à 16:22 - Mise à jour à 16:22

Où DC Comics lance le Batman parisien musulman, Lush est un sacré sacripant, Jodie Foster se lance dans une année chargée et on rigole avec Fantômette...

Nouveauté DC Comics: Night Runner, le sauveur de Paris, est banlieusard et musulman!

Il y a quelques jours, on vous parlait d'une bande de "suprémacistes blancs" qui entendaient boycotter le film Thor en réponse au sacrilège d'y faire interpréter un dieu nordique par un acteur noir, Idris Elba dans le rôle de Heimdall. C'est cette fois vers DC Comics et non Marvel que se lèvent les boucliers des bloggeurs de droite à la réception de Night Runner, un comic book dérivé de l'univers de Batman où ce dernier parcourt le monde afin de former des émules dans chaque ville à ses yeux problématique, niveau criminalité. A Paris, Batman forme donc Night Runner. Parce que Paris, c'est dangereux, c'est plein de skinheads néo-nazis et de communistes, nous apprend la bédé. Il faut donc un SAUVEUR à Paris. Et ce sauveur, c'est Night Runner. Qui nous vient de Clichy-sous-Bois, se prénomme Bilal, est d'origine algérienne et pratique sa religion musulmane. Brice Hortefeux, on a un cadeau pour toi...

http://robot6.comicbookresources.com/2010/12/right-wing-bloggers-decry-nightrunner-dcs-muslim-batman-of-paris/

--

Comme Papa, tout le monde aime Bansky. Par contre, quand on en vient à Lush, autre star du street-art, Papa aurait plutôt tendance à cacher les yeux des enfants et à s'interroger sur la pertinence de laisser dessiner sur les murs autant de gros braquemarts (mais oui!), de fontaines de semence (rhoooo!) et de nonnes très généreuses avec Jésus (mon dieu, mon dieu, mon dieu...). Lush, le mauvais garçon du street-art: provoc facile, goût douteux, femmes à poil aux vernissages. Il se permet même la critique acerbe de ses concurrents et reste évidemment tout aussi anonyme que Banksy. D'ailleurs, si ça se trouve, c'est lui... (rires)

http://www.the-drone.com/magazine/lush-sale-on-treet-art/

--

Jodie Foster se verra-t-elle décernée une médaille en pierre de lune par la NASA qui, on le sait, demande à voir davantage de bonne science-fiction à Hollywood? Là voilà en tous les cas embarquée avec Matt Damon sur le casting d'Elysium, gros gros machin dans l'espace entouré du plus grand secret et sans doute promis à un avenir très rentable puisque c'est le deuxième film de Neill Blompkamp, après un certain District 9 pas spécialement passé inaperçu. Foster interprètera également cette année le rôle de Jill Bolte Taylor dans le biopic tiré par Ron Howard du best-seller de cette neurologue vicitime d'un accident vasculaire cérébral. La NASA risque de peu apprécier: la scientifique est ressortie de l'expérience totalement mystique et chante depuis la vieille théorie du "cerveau droit/cerveau gauche" pourtant largement reconnue par ses pairs comme de la pseudoscience même plus digne des pages psycho d'un hebdo féminin.

http://nymag.com/daily/entertainment/2011/01/jodie_foster_boards_neill_blom.html

--

On avait bien ri avec Martine, on rigole tout autant avec Fantômette, qui voit quelques-unes de ses antiques couvertures détournées par des internautes. Et fête aussi ses 50 ans en ce début d'année!

http://blog.slate.fr/des-bulles-carrees/2011/01/04/fantomette-50-ans-et-quelques-couvertures-detournees/

Serge Coosemans

Nos partenaires