Mouches d'or: and the loser is...

22/04/11 à 12:37 - Mise à jour à 12:37

Pour sa deuxième édition, la cérémonie des Mouches d'or d'NRJ giflait à nouveau les médias belges, avec une bonne dose d'humour et d'autodérision.

Mouches d'or: and the loser is...

La cérémonie en elle-même est un pastiche. Les Mouches d'or, c'est la version "mouche à merde" des Moustiques d'or qui, eux, récompensent le meilleur des médias. NRJ ne manque d'ailleurs pas d'égratigner le (Télé)Moustique au passage, en le nominant dans la catégorie "événement médiatique de l'année". "Avec son changement de nom, tous ceux qui le surnommaient Télémou l'appellent maintenant Mou, c'est pas terrible pour les ventes", ironise Dan Gagnon, présentateur de la soirée.

Les titres et les nominations dans les différentes catégories sont en soi déjà suffisantes pour se payer une bonne tranche de rire. Le reste n'est après tout que l'occasion de réunir les "people" du paysage audiovisuel belge autour d'un verre de champagne et de vérifier qui a un peu d'autodérision et qui n'en a pas.

Voici la liste des catégories et leurs gagnants, désignés par les internautes sur le site Web d'NRJ:

Mouche d'or des deux émissions qu'on aimerait bien qu'on nous explique la différence parce que nous, on ne la voit pas. ?(La catégorie est aussi appelée? "Comme un top chef presque parfait."): Place Royale & C'est du belge.

Mouche d'or de la meilleure imitation capillaire: Joëlle Scoriels, pour son imitation de Margaret Thatcher.

Mouche d'or de l'animateur qu'on voit plus souvent l'été, parce que l'hiver, il y a des vraies émissions à la télé: pas de nomination, parce que ce n'est pas vrai que la télé engage des gens qui font office de bouche-trou en juillet et en août.

Mouche d'or de la fausse politesse remise aux animateurs qui se vouvoient à l'antenne, mais qu'on sait bien qu'ils se disent amicalement "Salut pétasse, bonjour morue" hors-antenne: Stéphane Pauwels, qui avait affirmé "si je ne viens pas, je passe pour un gros con" et est arrivé... en retard.

Mouche d'or de la personnalité qui a l'air d'être payée en banc solaire par son employeur: la speakerine de RTL, parce qu'on pense qu'elle est réellement payée en banc solaire par son employeur.

Mouche d'or de l'événement médiatique de l'année: Pure FM, qui a fait colorier son logo par la classe de deuxième maternelle de Madame Dupont.

Mouche d'or de la vedette d'RTL qui n'a pas été vue en bikini sur la première page du Ciné Télé Revue: Jacques Van Den Biggelaar (et c'est peut-être mieux ainsi).

Mouche d'or de l'émission de radio qu'on imaginerait le plus dans un remake de film: Pascal Vrebos & Barbara Mertens (Bel RTL matin), dans un remake de Shrek.

Mouche d'or de l'animatrice qui a l'air trop belle pour travailler à la RTBF et quand tu la regardes, t'as même un peu l'impression d'être sur RTL TVI. (La catégorie est aussi appelée "Prix Elodie de Sélys"): Maureen Louys.

Mouche d'or du porte-parole dont la publicité nous a le plus donné l'impression d'avoir été floué: Alizée Poulicek qui, dans une pub, nous faisait croire qu'on pouvait choisir ensemble une nouvelle voiture usagée sur autozone.be mais de toute évidence, "ensemble" ne voulait pas dire la même chose pour elle que pour nous.

Mouche d'or de l'animateur dont on ne revient jamais sur le prénom: le gars avec des cheveux qui a remplacé Anne Quevrain dans Place Royale (Thomas de Bergeyck).

Mouche d'or de la personne qui pourrait peut-être un jour convaincre la RTBF que Jean-Louis Lahaye n'est pas obligé d'animer 100% des primes de l'année sur la chaîne publique: Christophe Bourdon, grand champion de Nagui dans Tout le monde veut prendre sa place.

Mouche d'or remise à un animateur connu d'RTL, sans dire quoi que ce soit de méchant, en espérant qu'il vienne assister à la cérémonie cette année: Julie Taton, qui n'est pas venue.

Le prix de la presse: la catégorie où, anonymement, les journalistes ont pu donner leurs suggestions pour un prix spécial.? Cette année, la catégorie s'appelle: "Mouche d'or du Belge dont nous sommes le plus fiers": Benoît Poelvoorde.

L'intégralité de la cérémonie est visionnable sur le site d'NRJ.

K.D.

En savoir plus sur:

Nos partenaires