Les nouvelles influences de The Human League: Lady Gaga, Usher et Girls Aloud!

07/04/11 à 09:32 - Mise à jour à 09:32

Où les Black Lips restent fréquentables, le producteur de Total Recall nous prend pour des endives, il y a pire que Tintin au Congo, et The Human League tente de la zique de djeune.

Les nouvelles influences de The Human League: Lady Gaga, Usher et Girls Aloud!

Ces décavés de Black Lips produits par le très propret Mark Ronson (Amy Winehouse...), ça nous a fait peur les six derniers mois mais nous voilà rassuré alors que sort de cette collaboration à priori contre nature Modern Art, un morceau musicalement tout à fait dans la tradition braillarde du groupe et présentant toujours visuellement des odes au fun, à la fuck attitude et aux drogues. Pas changés d'un poil malgré leur volonté revendiquée de tenter une carrière plus commerciale, les garçons d'Atlanta restent donc le meilleur groupe rock and roll du monde post-9/11 et on est bien contents pour eux. Et pour nous aussi, ronron patapon !

http://pitchfork.com/tv/#/music-videos/376-black-lips/2581-modern-art/

---

On commence à en savoir un peu plus au sujet de Total Recall 2012, ce film appréhendé comme un remake du classique trash de science-fiction signé Paul Verhoeven en 1990, avec cette fois Colin Farrell à la place d'Arnold Schwarzenegger dans la machine à rêves. La nouvelle version ne sera pas plus fidèle à l'originale qu'à la nouvelle de Philip K. Dick l'ayant inspirée. L'histoire ne se passera même plus sur Mars mais dans un futur proche inspiré des visions cyberpunk (empires industriels remplaçant les états-nations, etc...) et inventant une géopolitique tarabiscotée. Farrell y interprètera le rôle d'un espion tentant de dévoiler l'invasion militaire programmée d'un rival économique souverain, expédition commanditée par le méchant de l'histoire, personnage interprété par l'excellent Bryan Cranston (Walter White dans la série Breaking Bad). Les producteurs promettent malgré tout un twist étonnant à la fin. Ben ouais, on a lu le bouquin et vu et revu la version précédente: rien de tout cela n'est vrai, le type est un prolo qui s'offre une aventure via un système de réalité virtuelle! Les producteurs, je vous jure... s'imaginent tous qu'on est aussi amnésiques, incultes et illettrés qu'eux ou quoi?

http://www.denofgeek.com/movies/833157/total_recall_remake_news_roundup.html

---

Il y a pire, bien pire, que Tintin au Congo en matière de bouquins alignant des stéréotypes pas jojo envers les populations nées un peu trop en-dessous de Toulon. Parmi cette "collection de l'infâme" (pour reprendre les termes de la rubrique de Vice France les compilant...), voici The Little Black Sambo, une gentille historiette bienveillante et morale écrite par une Anglaise aux Indes pour contrer l'ennui mais présentant en fait une véritable collection d'horreurs envers... LES NOIRS (aux Indes, donc). Au programme scolaire dès 2013 si le FN acquiert le pouvoir suprême?

http://www.viceland.com/blogs/fr/2011/04/04/la-bibliotheque-de-linfame-the-story-of-little-black-sambo/

---

The Human League revient ces jours-ci avec Credo, un nouvel album assez éprouvant, taillé pour concurrencer Lady Gaga dans le domaine de l'eurodance pourrie et autotunée (c'est ce qu'ils annoncent du moins dans le press-kit accompagnant le disque, qualificatifs choisis mis à part). Ce qui n'est peut-être pas la meilleure des idées et encore moins le meilleur hommage possible à la carrière passée du groupe, qui aligna tout de même quelques impeccables tubes synth-pop. Heureusement, il leur reste des choses à dire, les Human League. Mais plus en interviews qu'en chansons, visiblement...

http://www.theartsdesk.com/index.php?option=com_k2&view=item&id=3420:theartsdesk-qa-pop-prurveyors-the-human-league&Itemid=80

Serge Coosemans

En savoir plus sur:

Nos partenaires