Les Mouches d'Or, ou le meilleur du pire des médias belges

28/03/11 à 14:09 - Mise à jour à 14:09

La radio NRJ organise pour la seconde année consécutive sa cérémonie des Mouches d'Or, sorte de version belge des Gérards français, qui vise à "récompenser" les pires animateurs du paysage audiovisuel belge. Sont nominés: Jean-Michel Zecca, Jean-Louis Lahaye, Julie Taton, Benjamin Deceuninck ou encore Sébastien Nollevaux.

Les Mouches d'Or, ou le meilleur du pire des médias belges

La deuxième édition des "Mouches d'or", une cérémonie qui couronne "le meilleur du pire des médias belges", aura lieu le 21 avril à Bruxelles. Les internautes peuvent se rendre depuis ce matin sur le site de la radio NRJ, organisatrice de l'évènement, pour voter pour les personnalités nommées, parmi lesquelles figurent notamment Jean-Michel Zecca, Jean-Louis Lahaye, ou encore Benjamin Deceuninck.

Pour leur première édition, les "Mouches d'or", parodie humoristique des "Moustiques d'or" sur le modèle des "Gérards" français, avaient récompensé 14 membres du paysage audiovisuel belge. Quelque 50.000 votes avaient été enregistrés sur le site de NRJ. La deuxième édition aura lieu le 21 avril au Centre culturel des Riches-Claires, à Bruxelles.

Les organisateurs ont à nouveau défini 14 catégories, parmi lesquelles "la meilleure imitation capillaire", "la personnalité qui a l'air d'être payée en banc solaire", "l'événement médiatique de l'année", "l'animatrice qui a l'air trop belle pour travailler à la RTBF", "la vedette de RTL qu'on n'a pas vue en bikini sur la première page du Ciné Télé Revue", "l'émission de radio qu'on imaginerait le plus dans un remake de film", ou encore "l'animateur dont on ne revient jamais sur le prénom".

Les organisateurs espèrent que les personnalités de RTL, qui brillaient par leur absence lors de la première édition, seront cette fois de la partie. Jean-Michel Zecca, Luc Gilson, Julie Taton et Sandrine Corman sont d'ailleurs nommés dans la catégorie "Mouche d'or remise à un animateur connu de RTL en espérant qu'il assiste à la cérémonie".

Sébastien Nollevaux et Benjamin Deceuninck sont notamment nommés dans la catégorie "personne qui pourrait peut-être un jour convaincre la RTBF que Jean-Louis Lahaye n'est pas obligé d'animer 100% des primes de l'année".

Focusvif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires