Le Weboscope du vendredi 9 avril

09/04/10 à 13:27 - Mise à jour à 13:27

Où Jerry Stahl se dope en français, Gang of Four se fait financer par ses fans, Pontypool s'annonce le plus verbeux des films de zombies et le jeu vidéo s'assume dixième art.

Le Weboscope du vendredi 9 avril

En ce moment, difficile de passer à côté des éditions 13ème Note quand on aime les uppercuts en littérature, tant la jeune maison aligne actuellement un sans-faute en sortant à cadence soutenue des livres sulfureux et turbulents étant par ailleurs également de beaux petits objets (chouette format, mise en page ergonomique...). On y aime la déchéance et la drogue, les nouveaux beatniks et les classiques marginaux; à l'instar de Permanent Midnight de Jerry Stahl, confession d'un scénariste hollywoodien junkie sorti aux Etats-Unis au siècle passé (et adapté avec Ben Stiller au cinéma en 1995!) mais seulement traduit aujourd'hui en français. Fluctuat.net a rencontré le bonhomme :

http://livres.fluctuat.net/blog/43231-interview-video-de-jerry-stahl-ecrire-les-tenebres.html

Influence majeure sur une bonne partie de la scène dance-punk actuelle mais aussi sur U2 et Red Hot Chili Peppers (le jeu de guitare!!!), les Gang Of Four n'ont jamais connu le succès véritable et se sont même plusieurs fois grillé en beauté vis-à-vis de leurs labels successifs, refusant tout un tas de compromis qui auraient pourtant sans doute permis de les parachuter quelque part sur l'échelle de la notoriété new-wave entre The Human League et Duran Duran. Impeccables et radicaux le temps de deux ou trois albums au début des années 80, toujours monstrueux sur scène (ils sont encore considérés comme l'un des groupes anglais les plus lourds et auto-boutistes, avec Motorhead et les Who!!!), ils pataugent depuis des années dans des eaux douteuses, flottant mollement sur leur légende, ayant même sorti des disques carrément ignobles durant les nineties. Depuis 4 ans, réunis dans la formation originale et bien décidés à faire mordre la poussière à tous ces LCD Soundsystem et autres Bloc Party qu'ils jugent toujours surpasser, ils promettent un nouvel album définitif et pêchu. Problème : personne ne veut le financer!!! Alors, on en appelle aux fans. Le business-model proposé cartonnerait chez Radiohead, c'est clair... Chez Gang Of Four?

http://www.lesinrocks.com/musique/musique-article/t/44204/article/gang-of-four-financez-le-nouvel-album/

Réputé pas totalement réussi et même un poil bancal, voici une petite variation sur le thème du zombie (ou plutôt de " l'infecté " à la 28 Days/Weeks/Months Later...) du nom de Pontypool, qui promet malgré ces quelques réserves de ne point manquer d'intérêt. Après les derniers humains confinés dans des maisons lugubres, des centres commerciaux, des bunkers de l'armée, des camps retranchés et même des plateaux de télé-réalité, ceux-ci tentent de survivre à l'épidémie d'affamés dans un studio de radio! Occasion d'un film bavard et théâtral avec, paraît-il, seulement 5% de violence et d'hémoglobine. On ne vous spoile pas le reste, malheureusement assez facile à deviner pour qui est habitué à la morale de ce genre de productions!

http://www.youtube.com/watch?v=1PZkXgk4hZM

Le jeu vidéo est-il un art, le dixième? 4 feuilles de papier ministre, développez en n'oubliant les mots " ludique " et " violence ", " responsabilisation " et " onirisme ". On ramasse les copies dans deux heures et vous êtes priés de ne pas copier sur Eric Viennot, bien connu pour ses fulgurances dès qu'il s'agit d'aborder une thématique du genre.

http://ericviennot.blogs.liberation.fr/ericviennot/2010/03/dixi%C3%A8me-art-.html#more

Serge Coosemans

Nos partenaires