Le Weboscope du vendredi 5 mars

05/03/10 à 10:30 - Mise à jour à 10:30

Où l'on regarde la télévision faire peur à la ménagère, attendons le sketch censuré de Ben Stiller et Sasha Baron-Cohen, nous demandons si on peut encore rapper à 40 balais et laissons Stephen Malkmus parler au micro de Chuck Klosterman.

Le Weboscope du vendredi 5 mars

Question de Madame Belpaire, de Loches : " les journalistes de télévision sont-ils condamnés à jongler entre poncifs, raccourcis et clichés alarmistes ou réducteurs lorsqu'ils abordent une nouvelle tendance, un nouveau phénomène de société? " A défaut de réponse brillante de l'Amiral ou de Guy Montagné, c'est Fluctuat.net qui règle l'affaire, en puisant moults exemples aussi drôles qu'hallucinants dans les archives de l'INA. Attention les anti-TF1, on va ici définitivement enterrer l'idée que les sujets bidons sont nés avec Poivre d'Arvor, Charles Villeneuve et la privatisation d'il y a une vingtaine d'années!

http://www.fluctuat.net/7070-Tele-et-tendances-de-societe

Du rififi du côté des Oscars! On laisse à d'autres le soin de raconter les diverses controverses autour The Hurt Locker, le film de Katryn Bigelow sur un démineur américain opérant en Irak et kiffant grave l'adrénaline des missions quasi-suicidaires (toute ressemblance avec Point Break...). Par contre, on a failli tomber de sa chaise à la mention d'un sketch écrit et tourné en guise de virgule durant la cérémonie mais censuré par l'Académie par crainte que ce grand égotique de James Cameron ne le prenne mal et s'en aille, tout simplement. Sketch avec Ben Stiller et Sasha Baron-Cohen grimé en Na'vi. Ben Stiller. Sacha Baron-Cohen. Na'vi. Mon dieu, mon dieu, mon dieu... Le premier qui cale ça sur You Tube, on lui érige une statue!!!

http://www.salon.com/entertainment/movies/oscars/index.html?story=/ent/movies/film_salon/2010/03/04/movie_news_mar_3

Chuck Klosterman, l'un des deux ou trois critiques rock actuels qui ne font pas honte aux grands ancêtres des seventies, a rencontré Stephen Malkmus, alors que Pavement est en route pour quelques festivals. L'occasion d'une interview amusante et exemplaire.

http://www.gq.com/entertainment/music/201003/pavement-indie

Peut-on rapper à 30 ans passés? Peut-on encore niquer la police quand on est père de famille, respecté de son banquier et qu'on n'habite plus vraiment en banlieue? Les Inrocks posent la question à divers interlocuteurs concernés, qui y répondent avec plus ou moins de sincérité. Pou pou pou!

http://www.lesinrocks.com/musique/musique-article/t/1267697341/article/vieillir-en-rappant-cest-possible/

Serge Coosemans

Nos partenaires