Le Weboscope du vendredi 26 mars

26/03/10 à 10:25 - Mise à jour à 10:25

Où Yves Boisset se bat pour ses droits, Tim Burton cartonne, la Suisse envisage d'interdire les jeux vidéo violents et The Great Showdowns réinterprète des célèbres confrontations de cinéma

Le Weboscope du vendredi 26 mars

Peut-on exploiter les droits d'un film sans avoir à en supporter les devoirs vis-à-vis de ses auteurs ? C'est la question qui découle d'une procédure juridique dépassant aujourd'hui la douzaine d'années et opposant le français Yves Boisset (ainsi qu'une poignée de ses scénaristes) aux producteurs ayant racheté les droits de deux films totalement cultes du réalisateur, Dupont-La-Joie et Un Taxi Mauve. L'enjeu porte évidemment principalement sur le montant des indemnités à verser mais peut passionner au-delà des cercles de droit quand l'affaire aborde la nuance de patrimoine filmique ou de propriété intellectuelle. C'est par ici :

http://www.rue89.com/2010/03/23/cinema-les-droits-dauteur-au-tribunal-144082

Il a beau laisser plutôt dubitatif et critique y compris les amateurs de LSD, le Pays des Merveilles de Tim Burton CARTONNE littéralement au box-office, américain du moins. Etonnant, non?

http://www.salon.com/entertainment/movies/alice_in_wonderland/index.html?story=/ent/movies/2010/03/22/us_box_office_1

La politique locale est plus compliquée que le rouage d'un coucou et donc, rien n'est encore fait mais voilà : la Suisse chercherait à interdire les " jeux vidéo violents " sur son territoire. C'est-à-dire " interdire la production, la publicité, l'importation, la vente et la diffusion " de jeux où des humains commettent de " terribles actes de violence " sur d'autres humains " ou ressemblant à des humains ". Ceux où des tracteurs rasent des minarets resteront par contre en vente libre.

http://www.ecrans.fr/La-Suisse-vers-l-interdiction,9510.html

Une passion pour les grandes confrontations de cinéma, une autre pour le graphisme faussement naïf, une troisième pour la réécriture de tirades hollywoodiennes célèbres. C'est The Great Showdowns, un blog tout à fait charmant où l'on peut s'amuser à la fois à reconnaître les films croqués et à sourire de l'interprétation proposée.

http://greatshowdowns.com/page/1

Serge Coosemans

Nos partenaires