Le succès et les timidités du Grand Journal de Michel Denisot analysées par Fluctuat

02/12/10 à 10:26 - Mise à jour à 10:26

Où Hercules & Love Affair baigne dans l'acide, le succès du Grand Journal est analysé, Paste choisit ses 50 albums de l'année, et Banksy a ouvert à Londres un Marché de Noël.

Le succès et les timidités du Grand Journal de Michel Denisot analysées par Fluctuat

© DR

C'est le 31 janvier prochain que sera disponible le nouvel album de Hercules & Love Affair, la signature transgenre du label DFA, entre disco et acid-house, paillettes et bpm drogués, hommes bâtis comme des hommes et hommes bâtis comme des femmes. Le disque s'annonce nettement moins pop que celui sorti il y a trois ans, s'étant visiblement adjoint les services de Mark Pistel, vieux briscard de la musique électronique déjà présent aux côtés de Meat Beat Manifesto et Consolidated, aux débuts des années 90.

Le premier morceau disponible en écoute légale laisse en tous les cas entendre un véritable revival aciiid, dans le plus pur style de ce qui se faisait à Chicago en 1988: beat minimal et suintant + sons stridents à la TB (machine légendaire) + divas qui parlent d'amour éventuellement inverti. Bref, ça va swinger dans les strings léopard...

 

http://www.goutemesdisques.com/news/article/hercules-love-affair-en-toute-grande-forme/

---

Après des années de galère audimat et de dépenses abyssales ne menant pas à grand-chose, la zone claire de Canal+ semble bel et bien avoir retrouvé un punch, une superbe et un succès à peu près équivalents au mythique Nulle Part Ailleurs des années 90, cela grâce à Michel Denisot et son Grand Journal. Fluctuat analyse le canevas d'une émission moins mordante qu'elle ne l'espère faire croire, pas toujours tendrement mais de façon plutôt pertinente. Nostalgique des saucisses à De Caunes? Même pas...

http://www.fluctuat.net/7314-Le-Grand-Journal-en-10-lecons

---

C'est une forme d'avent en soi: décembre à peine entamé, les sites et les magazines y vont de leurs best of de fin d'année. L'américain Paste propose ainsi déjà ses 50 meilleurs albums de 2010: quelques absents de taille (Gonjasufi, la techno...) mais aussi quelques découvertes à peine aperçues sous nos latitudes en matière de pop-rock émotive. A vous de voir s'il est pertinent de copier/coller la liste et de l'envoyer au Père Noël...

http://www.pastemagazine.com/blogs/lists/2010/12/the-50-best-albums-of-2010.html

---

Oubliez Plaisirs d'Hiver. Oubliez Liège. Oubliez Aix-La-Chapelle, Cologne, Maastricht, Béthléem. Le seul marché de Noël qui vaille le détour cette année, c'est celui imaginé par Banksy dans une galerie londonienne, dans la foulée des Santa's Ghettos d'il y a 4 ans. La crème du street-art et de l'art contemporain à des prix tout à fait abordables. Comptez quand même plusieurs milliers d'euros sur votre compte si vous visez les grosses pièces. Et du vin chaud pour la file, parce que queuing il faudra, vu l'affluence...

http://www.lesinrocks.com/livres-arts-scenes/livres-arts-scenes-article/t/55812/date/2010-11-26/article/exposition-provic-de-banksy-a-londres/

Serge Coosemans

En savoir plus sur:

Nos partenaires