Le roller derby débarque en Belgique francophone

Le roller derby est un sport de contact exclusivement féminin. En plus d'être très complet au point de vue physique, le roller derby est aussi entouré d'idéaux et d'une imagerie portée par les joueuses. Partons à la rencontre d'un nouveau mode de vie.

Le roller derby débarque en Belgique francophone

© Belga

Le roller derby est un sport de contact venu des États-Unis. C'est un sport extrême dont les matchs se déroulent en patins à roulettes sur un terrain de forme ovale. Le but du jeu, dans les grandes lignes, est que l'attaquante ou " jammer " dépassent un maximum de filles de l'équipe adverse sans se faire éjecter. Ce qui n'est pas toujours évident car les filles qui pratiquent ce sport sont loin d'être aussi délicates que des patineuses artistiques.
Le roller derby a connu un grand succès en Europe depuis la sortie du film " Whip it " de Drew Barrymore en 2009 dans lequel Bliss, une jeune texane de 17ans, interprétée par Ellen Page, découvre un nouveau sport : le roller derby.


Il y a peu, il n'y avait que deux équipes de roller derby en Belgique, une à Gand, les "Gent Go-Go Roller Girls " et une à Anvers, les " One Love Roller Dolls ". Mais depuis le mois d'octobre, les " Brussels Derby Pixies " ont fait leur apparition dans la capitale. Elles sont la troisième équipe en Belgique, mais aussi la centième d'Europe. Car le roller derby est assez répandu dans les autres pays, on compte pas moins de dix équipes en France, six aux Pays-Bas et un peu plus d'une cinquantaine en Angleterre.

Tout un univers


Le roller derby est un sport de contact, d'endurance et de dépassement de soi. Mais c'est aussi un mode de vie à part entière. Le roller derby est fortement influencé par le mouvement " DIY " (Do It Yourself, qui comme son nom l'indique incite à faire un maximum de chose par soi-même) mélangé à une vague punk et féministe. L'univers des joueuses est très influencé par une imagerie punk, rockabilly et pin up, ajoutée à une dose de fantastique. Il n'y a qu'à voir les tenues de joueuse pour comprendre: bas résille, mini-jupe à volant, maquillage " raton laveur ", tatouage, piercing,... " Être une derby girl, c'est un peu comme être une rock star" nous dit Hell-Vice, membre des Brussels Derby Pixies.
Chaque joueuse se choisit un nom en fonction de sa personnalité ou de ses passions. Mais le roller derby est surtout considéré comme un excellent sport pour aider les femmes modernes à s'extérioriser et a vivre pleinement leur féminité tout en faisant un sport extrême " Ce n'est pas tout de gagner un match, il faut le faire de manière derbylicious " nous dit Nisfit Hussy fondatrice des " Brussels Derby Pixies "

Une coupe du monde

Vu le succès grandissant du roller derby à travers le monde, le " Blood & thunder magazine " et l'équipe de Toronto, organisent la première coupe du monde de roller derby. Celle-ci aura lieu du 1er au 4 décembre 2011 à Toronto, au Canada et les équipes belges comptent bien en faire partie.

Marie Devroede (stg)

Nos partenaires