Le reboot des aventures de Jack Ryan se prétend finaud, subtil et psychologique

13/08/12 à 09:43 - Mise à jour à 09:43

Où le reboot de Jack Ryan se la pète un peu, Bastien Vivès livre sa vision (cruelle) des choses, les Black Lips s'embarquent dans une tournée faussement touchy, les assommeurs de schtroumpfs vont nous refaire le même coup avec Alf, et jamais il n'y aura de pub avec la musique des Beastie Boys, selon le testament d'Adam MCA Yauch.

Le reboot des aventures de Jack Ryan se prétend finaud, subtil et psychologique

© DR

On l'a connu sous les traits d'Alec Baldwin, d'Harrisson Ford et de Ben Affleck, pour son retour, c'est cette fois Chris Pine qui lui prêtera sa bouille. Jack Ryan, personnage de Tom Clancy, s'offre donc un reboot cinématographique total: oubliés les soviétiques et les explosions atomiques, oublié aussi que dans les bouquins le zygoto finit carrément président des Etats-Unis. C'est Kenneth Branagh qui touillera la mayonnaise, en plus d'y interpréter un rôle, on ne sait pas encore trop lequel. Keira Knightley et Kevin Costner font également partie du casting. Selon la fiche IMDB du projet, le pitch tournerait autour d'un complot terroriste et d'un Jack Ryan devenu analyste financier en Russie après quelques années chez les US Marines (la magie de l'outplacement). Aussi étonnant que cela puisse paraître à cette époque d'extrême infantilisation dans le cinéma américain, les producteurs parlent quant à eux plutôt d'un thriller psychologique sans beaucoup d'action, avec un personnage qui réfléchit davantage qu'il ne distribue de gnons. Vu la concurrence des James Bond, Jason Bourne et autres Mission Impossible, on a franchement du mal à y croire.

http://www.comingsoon.net/news/movienews.php?id=93500

---

Délicat un jour (Le Goût du chlore), complètement trash le lendemain (La Famille), Bastien Vives est déjà un poids lourd de la bédé francophone analysant le quotidien le plus banal. Entretien vidéo chez Télérama.

http://www.telerama.fr/livre/dans-l-atelier-de-bastien-vives-le-virtuose-du-stylet,84022.php

---

L'Egypte, l'Irak et le Liban. On en connaît qui y réfléchiraient à deux fois avant de s'embarquer dans un road-trip de plusieurs semaines dans ces trois pays. Ce n'est pas le cas des Black Lips, toujours très go pour honorer les tournées les plus improbables. Comme d'habitude, on nous vend ça comme une épopée déglinguée et suicidaire où les 4 crados d'Atlanta vont se rouler des pelles entre hommes, agiter leurs bistouquettes aux musulmans et vomir de la bière sur scène mais tout le monde sait très bien que le groupe peut aussi se contenter de concerts aussi brouillons qu'enthousiasmants, joyeux mais finalement très politiquement corrects. On ne craint donc nullement pour leurs vies.

http://www.hollywoodreporter.com/news/black-lips-cole-alexander-middle-east-tour-iraq-lebanon-uae-360976

---

Vous avez détesté les Schtroumpfs 3D? Vous allez haïr Alf, l'adaptation de la série eighties culte avec l'extraterrestre bouffeur de chats et l'infâme famille Ochmonek, film qui va être entièrement fabriqué au moufle par plus ou moins la même équipe.

http://www.hollywoodreporter.com/heat-vision/sony-pictures-animation-alf-jordan-kerner-paul-fusco-360011

---

Décédé en mai dernier d'un cancer contre lequel il luttait depuis quelques années, Adam Yauch des Beastie Boys a stipulé dans son testament que tout ce qui relevait de sa propriété artistique (image et nom de scène compris), ne pourrait en aucun cas être utilisé par le monde de la publicité. On n'est donc pas prêts de voir un track des Beastie Boys illustrer un spot quelconque. Tant mieux?

http://www.rollingstone.com/music/news/adam-yauchs-will-prohibits-use-of-his-music-in-ads-20120809

Nos partenaires