Le groupe Savages, en concert, entend faire éteindre les téléphones portables

19/04/13 à 12:03 - Mise à jour à 12:02

LE WEBOSCOPE | Où Savages en concert entend faire éteindre les téléphones portables, RIPD se la joue Men in Black 4, il y aura 5 guerres des étoiles entre 2015 et 2020, on se lave au Crystal Blue, The Big Lebowski est inspiré d'un personnage réel, et Wesley Snipes fout des roustes à des morts-vivants, again...

Le groupe Savages, en concert, entend faire éteindre les téléphones portables

© DR

Savages, groupe féminin de new-wave revivaliste, quelque part entre Siouxsie, U2 et Interpol, entend faire éteindre les téléphones portables lors de ses concerts. A l'instar de Morrissey qui ne chante pas en présence de saucisses ou de Blonde Redhead, qui engueulait jadis les fumeurs malgré l'absence d'interdiction dans les salles européennes, est-ce là un énième caprice de divas du rock? Ou plutôt une nouvelle tendance en passe de proliférer? Clash Magazine se pose la question, au fond très intéressante.

http://www.clashmusic.com/features/mobile-moaning-should-phones-be-banned-from-gigs

---

Déjà surnommé Men in Black 4, RIPD remplace les extraterrestres par des... morts. Pour le reste, c'est exactement la même chose: un duo intergénérationnel (ici, Jeff Bridges et Ryan Reynolds), des armes et des cascades en 3D, de l'humour potache inspiré des scènes coupées du premier Ghostbusters et un monde à sauver d'un vortex géant qui génère sur Terre une invasion d'âmes damnées. A sauver de ce lot peu reluisant: Mary Louise Parker en uniforme, pour les fétichistes du galon.

---

Fans de la série Breaking Bad, voici le gadget ultime: des sels de bains en forme de cristaux de méthamphétamine "blue", histoire de "chiller un bon petit coup, bitch", comme dirait Jesse Pinkman.

http://www.firebox.com/product/5909/Bathing-Bad-Bath-Salts

---

C'est officiel: de 2015 à 2020 (au moins), vous aurez droit à un film franchisé Star Wars par an. Soit la nouvelle trilogie et deux "stand alone", sans lien direct avec celle-ci, dans le même univers mais pas forcément la même époque. Merci qui? Mickey.

http://www.denofgeek.com/movies/star-wars/25273/disney-confirms-one-star-wars-film-a-year-from-2015

---

Cosmo Kramer, le voisin fou de Seinfeld, Jeffrey "The Dude" Lebowski, Betty Boop et Tintin ne sont que quelques-uns des personnages de fiction inspirés de personnalités bien réelles repérés par Cracked. L'article ne serait pas digne d'intérêt si, dans certains cas, les différences étaient vraiment minimes. Ainsi, le "vrai" Dude a bien un boulot mais pour le reste, agit exactement de la même façon que son incarnation à l'écran (sans le peignoir, allez).

http://www.cracked.com/article_20381_8-characters-you-wont-believe-are-based-real-people.html/

---

Revoilà Wesley Snipes dans ce qu'il sait faire de mieux: foutre des roustes aux morts-vivants. Dans Gallowwalkers, ceux-ci sont un mélange de vampires et de zombies, joyeuse populace gothique qui attaque les gens avec des casseroles kittées sur la tête; histoire d'éviter qu'on leur explose le cerveau, seul moyen de vraiment les envoyer en enfer sans nulle crainte de retour. Détail piquant: c'est un western. L'effet Django? Déjà?

Nos partenaires