Le Black Métal n'a plus aucun secret pour les diplomates norvégiens!

23/06/11 à 10:18 - Mise à jour à 10:18

Où Dennis Quaid cachetonne dans Footloose 2011 et Beneath The Darkness, la diplomatie norvégienne se met au black métal, et l'anti-western, c'est mieux que le western. Ou pas.

Le Black Métal n'a plus aucun secret pour les diplomates norvégiens!

Personne ne l'attendait, aucun radar ne l'avait repéré, le voilà et ce n'est pas forcément une bonne surprise: Footloose, film culte des années 80 racontant le combat sociétal d'un djeune kiffant trop bouger son corps dans une ville où danser est interdit, vient de faire l'objet d'un REMAKE! Footloose 2011 garde plus ou moins la même histoire, la délocalisant juste un peu plus au sud des Etats-Unis, là où le redneck se fait chrétien et le rap (ou crunk) bien salace, idéal pour onduler comme un ver de terre, se mouvoir comme une panthère. C'est Craig Brewer qui signe le lifting, réalisateur un tant soit peu culte suite à Black Snake Moan, autre film sudiste et poisseux où Samuel L. Jackson s'amusait un brin avec Christina Ricci. Pas sûr que cela suffise à faire naître quelque intérêt autour de la chose ailleurs que sur les Skyblogs...

http://www.traileraddict.com/trailer/footloose-2011/trailer

---

Présent au casting de ce Footloose 2011, Dennis Quaid cachetonne également dans Beneath The Darkness, petit film d'épouvante où il interprète un citoyen au-dessus de tout soupçon, pilier de sa communauté, figure de sa ville, qui trucide les gens durant ses temps libres. Une idée évidemment déjà explorée en littérature et avec grand panache par Hubert Selby Junior dans Le Démon et Bret Easton Ellis dans American Psycho et qui prend ici une tournure nettement plus Bibliothèque Rose puisque ce vice secret va dans le film être découvert et tenté d'être dénoncé par une bande d'adolescents. Vendeur le pitch, non ? C'est American Psycho réécrit par Enid Blyton, juste après avoir vu Les Griffes de la Nuit. We got a deal, dude !

http://youtu.be/6-N-ArQkfa0

---

Le western, c'est bien. L'anti-western, c'est mieux. L'ani-western? "Un western moderne où les bons et les méchants ne sont pas toujours ceux que l'on croit, par opposition aux classiques de l'âge d'or hollywoodien". Télérama s'est amusé à composer le top 10 du genre, malheureusement en se concentrant sur les 20 dernières années et en laissant donc passer beaucoup de classiques crépusculaires et tordus des sixties et seventies, qu'ils soient italiens, espagnols, mexicains ou américains. Un jour, on vous fera le nôtre, de top. Mais pas ce soir, j'ai rodéo.

http://www.telerama.fr/cinema/notre-top-10-des-anti-westerns,70456.php

---

C'est officiel: les nouveaux diplomates norvégiens se devront de connaître l'histoire et le contexte du black métal, désormais considéré par les autorités comme un élément important de l'histoire et de l'industrie culturelles du pays. Selon les autorités, un nombre important de questions sont chaque année posées au sujet de ce genre musical très particulier devenu "phénomène" aux 106 représentations que la Norvège compte autour du monde et le personnel se doit donc de pouvoir au mieux traiter le renvoi d'informations. Les réceptions de l'ambassadeur ne sont plus ce qu'elles étaient, définitivement...

http://www.icenews.is/index.php/2011/06/21/norwegian-diplomats-trained-in-black-metal/

Serge Coosemans

En savoir plus sur:

Nos partenaires