La Roller Bike Parade : soirée sportive

26/07/10 à 14:30 - Mise à jour à 14:30

Malgré une météo incertaine, la Roller Bike Parade a pu avoir lieu vendredi à Bruxelles. Au plaisir de tous ceux qui avaient fait le déplacement pour une soirée où tout devait forcément rouler.

La Roller Bike Parade : soirée sportive

© Reporter

C'est devenu l'un des rendez-vous incontournables de l'été. Depuis près de dix ans, la Roller Bike Parade sillonne de nombreuses villes en Belgique (Bruxelles, Namur, Hasselt, Coxyde,...), emmenant avec elle passionnés d'engins à roues en tout genre ou simples amateurs. Et au moment d'aller rendre visite au départ de la manifestation de Bruxelles, une question vient irrémédiablement à l'esprit : pourquoi se fatiguer sur des rollers alors que l'on pourrait tout aussi bien s'assoir à une terrasse et boire un verre sans bouger le petit doigt de pied?. "Déjà, c'est l'occasion de faire un peu de sport", nous explique Hélène venue avec deux copines. "Et puis c'est bien pour faire connaissance. Comme on partage quelque chose en commun avec les autres participants, le contact vient plus facilement".

Mais vendredi, Place Poelaert (rendez-vous du départ), un autre élément devait être partagé par les participants : la pluie. Moins d'une heure avant le départ, une averse fait son apparition et c'est l'incertitude quant à la tenue de l'évènement. Greg Bouvy, qui tient le stand de location de roller, ne veut cependant pas verser dans le pessimisme ambiant : "C'est vrai que la pluie démotive les gens. Mais il est encore tôt, cela va se calmer et les gens viendront. Et de toute façon, c'est la police qui décide si le Roller Parade peut avoir lieu ou pas". Pendant ce temps, Nicolas, pas perturbé par la météo sourit : "S'il y a des gens qui se cassent la gueule ce sera plus drôle". Il en profite pour nous expliquer pourquoi il vient presque chaque semaine à la Roller Parade, "la musique déglingue bien. En plus, il y a parfois des filles en bikini qui dansent à côté du DJ, ça vaut le coup d'oeil!".

Pendant que l'averse s'éloigne doucement, faisant renaître l'espoir chez chacun, la Place Poelaert se remplit peu à peu. Les policiers, eux, semblent s'apprêter pour le départ. Ils sont en effet nombreux à se ravitailler en boissons énergisantes distribuées par deux (jolies) jeunes filles. "Quoi? Il n'y a plus que du light?!", lance l'un d'eux. Manon leur assure que les boissons "normales" seront à nouveau disponibles plus tard. Soulagement. La Roller Bike Parade devrait avoir lieu, et les policiers seront prêts et en forme.

Une des grandes forces de l'évènement est qu'il réunit toutes les catégories de la population : jeunes, quadras, couples, familles, etc. Pas vraiment de public cible donc. Tout le monde est convié à rouler dans la ville. Sur la place, certains entament quelques figures où descendent des escaliers sur leurs rollers l'air de rien. D'autres peinent à simplement tenir debout. Les ambulanciers veillent. Betty et Hervé, eux, ont choisi le vélo. "Franchement, on a passé l'âge de faire du roller". Pas téméraires, ils sont venus pour accompagner leurs enfants et se faire une petite ballade. "On vient de Genval quand même. Mais c'est agréable de voir la capitale de cette manière. Et puis, on peut surveiller les enfants comme ça".

Il est près de 20h, l'heure du départ approche donc. Le DJ décide alors de mettre en route la musique. L'électro douteuse qui ressort ne semble effrayer personne. Le temps est sec et c'est maintenant une certitude : le départ aura lieu normalement. Prêt pour une heure (pour les débutants) ou quatre heures (pour les plus courageux) de parcours à travers Bruxelles. Il y a du monde. Assurément une opération réussie. Mais la Roller Bike Parade a-t-elle tenue tête à l'Atomic Party des Apéros Urbains? A voir...

http://www.belgiumrollers.com

Roller Bike Parade, du 4 juin au 24 septembre.

Maxime Morsa (stg)

En savoir plus sur:

Nos partenaires