La rentrée electro: les bons, les brutes et les truands

24/08/11 à 10:27 - Mise à jour à 10:27

Où certains héros littéraires perdent de leur complexité lors de leur passage au cinéma, la rentrée electro envoie le bois, Born & Bred est un doc uppercut, et Brian Wilson chante Disney.

La rentrée electro: les bons, les brutes et les truands

© DR

James Bond, Tarzan, Matt Helm et Conan Le Cimmérien. Avant de devenir des stars du grand écran, ces personnages étaient tous des héros littéraires et en passant des pages de papier aux bobines de cinéma, ils ont perdu pas mal de leur complexité, voire même de leur intelligence. Existentialiste et même un poil torturé dans les bouquins, James Bond est ainsi devenu un playboy cynique dans les films. Tarzan, l'homme-singe, était à l'origine d'une intelligence supérieure: le cinéma n'a pas retenu cette option. Den of Geek analyse au passage quelques autres de ces dossiers régressifs:

http://www.denofgeek.com/movies/1025303/literary_adventure_heroes_the_movies_mangled.html

---

La rentrée electro, ce sont quelques gros noms du secteur se retrouvant tous dans les bacs quasi au même moment: DJ Shadow, Björk, Gui Boratto, Modeselektor, Apparat, The Rapture, Death in Vegas et ces gros nuls de Justice. Les Inrocks teasent sévère, avec florilège de clips annonçant tous ces plus ou moins bons plans.

http://blogs.lesinrocks.com/pump-up-the-volume/2011/08/22/dj-shadow-bjork-justice/

---

Born and Bred, voilà un documentaire qui va en secouer plus d'un puisqu'il suit les destinées sportives de boxeurs amateurs âgés de 15 ans. Bien sûr, pour qu'ils se hissent à un niveau compétitif intéressant à cet âge là, il faut un entraînement préalable de plusieurs années. Autant dire qu'ils commencent gamins. Et que voir des bouts de chou se taper dessus dans un but de lucre et de reconnaissance sociale peut faire très mal aux consciences. Un film uppercut, huhu...

http://trailers.apple.com/trailers/independent/bornandbred/

---

Génie mélodique ou overdose sucrière, cela reste à vous de voir mais voilà, ce grand siphonné de Brian Wilson, ex-Beach Boys, va sortir un disque de reprises de grands classiques de la chanson de films de Walt Disney. Il est permis de désirer mourir.

http://www.pastemagazine.com/articles/2011/08/brian-wilson-to-release-album-of-disney-classics.html

Serge Coosemans

Nos partenaires