La griffe de Lily la Tigresse

07/05/10 à 15:12 - Mise à jour à 15:12

Il n'y a pas 163 manières d'insuffler de l'originalité dans une soirée bruxelloise. Les fondamentaux restent immuables : une piste, des gens pour la remplir, et un Didier pour passer les disques. Les soirées de Lily La Tigresse ne dérogeront pas à la règle...

La griffe de Lily la Tigresse

Il n'y a pas 163 manières d'insuffler de l'originalité dans une soirée bruxelloise. Les fondamentaux restent immuables : une piste, des gens pour la remplir, et un Didier pour passer les disques. Les soirées de Lily La Tigresse ne dérogeront pas à la règle, d'autant qu'elles laisseront aux bars et boîtes dans lesquelles elles se glisseront un contrôle total sur le line-up. Ce qui distingue le concept de ses multiples contemporains ? Un intitulé déjà, puisé dans les premiers essais cinématographiques d'un Woody Allen encore en plein tâtonnement. Les fans du plus célèbre bigleux new-yorkais se souviendront de cette expérience quasi unique, dans laquelle Woody s'accaparait (en les ayant rachetées, s'entend) les images d'un film de série B japonais pour y greffer ses propres doublages. Plus de 40 ans plus tard, le PR Xavier Van Dooren et sa bande s'appuient donc sur une chouette référence pour démarrer leurs soirées. Un bon point. L'autre point gagnant de ces sauteries toute neuves, inaugurées ce vendredi 7 mai au Barcy-Mundi (ex-Khnopff, chaussée de Charleroi à Bruxelles), tient au soutien massif à la cause de l'alcoolémie. Les membres du groupe Facebook créé pour l'occasion bénéficieront en effet de 50% de réduction sur leurs boissons, sans avoir, par ailleurs, à payer l'entrée. A l'heure de dérouler ces mots, plus de 1600 fêtards ont déjà mis un pied à l'étrier.

Chaque semaine, les membres du groupe seront invités à la soirée suivante tenue, a priori, dans un lieu différent à chaque fois. " Une manière de faire découvrir de nouveaux endroits sympas à Bruxelles ", prétend le concepteur de la Tigresse, comme le ferait n'importe quel promoteur ... un brin frileux : si le Barcy-Mundi, premier théâtre de ces soirées, a plutôt de la gueule dans son genre, il n'a pas grand-chose en commun avec le super-guindé Tribeca et avec le super-russe Tibv Lounge Bar (prononcer Tibu), qui fait à peu près 40 m² tout mouillé. Mais si l'on tient à l'oeil le cuisant échec du Mirano Brussels, assis sur des bases autrement plus gargantuesques, on ne peut que comprendre la prudence affichée au départ de l'expérience par Xavier Van Dooren. Rien ne dit, en effet -c'est tout le mal qu'on lui souhaite- que Lily la Tigresse ne percera pas dans l'impitoyable monde de la nuit, auquel cas elle pourrait bien finir, comme tout le monde, par sortir ses griffes au... K-Nal.

Guy Verstraeten

L'adresse Facebook du groupe : http://www.facebook.com/group.php?gid=116259921730886&ref=search&sid=554521203.695030397..1&v=info

Nos partenaires