L'oeuvre de la semaine: Une couronne pour l'art belge

28/09/14 à 11:15 - Mise à jour à 11:15

C'était au temps où Gand se lançait dans la passion pour l'art contemporain.

L'oeuvre de la semaine: Une couronne pour l'art belge

Une couronne mortuaire réalisée par Jan Hoet © DR

Les avocats et autres acteurs de professions libérales, entrepreneurs et fonctionnaires dynamiques n'avaient de cesse de visiter en petits groupes de passionnés les expositions d'avant-garde que ce soit à Paris, à Amsterdam ou encore à Cologne ou Stockholm. Ils en revenaient ravis et souvent le portefeuille allégé.

Parmi eux, il y avait un tout jeune gars du nom de Jan Hoet qui fit tant et si bien qu'il finit par squatter le vénérable musée des Beaux-Arts de Gand pour y placer, au milieu des pièces anciennes, l'une ou l'autre peinture, sculpture ou installation. L'international dominait les choix.

Côté belge, l'une des découvertes les plus fameuses fut celle de l'anversois Panamarenko. Côté sud, Jacques Charlier répandit son sens de la dérision aux divers étages des conventions.

Pendant ce temps, à Gand, un assistant es Lettres de l'université de Gand s'amusait à plagier haut et fort les nouvelles stars. Il réalisa d'abord des pastiches des oeuvres des Nouveaux Réalistes (César, Arman, Klein...) puis passa à l'essentialisme de Lucio Fontana puis aux emballages de Christo et enfin aux oeuvres de l'Arte Povera dont Jan Hoet sera, comme le montre encore une exposition d'hommage proposée par le FRAC Nord-Pas de Calais à Dunkerque.

Sur sa lancée, il construisit, à sa manière, une collection d'art belge. La pièce emblématique fût cette couronne mortuaire dont la perfidie s'adresse autant au sentiment nationaliste qu'à une des oeuvres, fort proche signée par Marcel Broodthaers. Coup double en quelque sorte. En 1976, l'artiste faisait circuler son certificat de décès. Fictif bien sûr. Son nom ? Jean Schwind. Aujourd'hui, le SMAK, né par la volonté de Jan Hoet, lui rend hommage.

Gand, SMAK. Citadelpark. Jusqu'au 11 janvier. Tous les jours sauf Lu de 10 à 18 heures. www.smak.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires