Laurent Hoebrechts
Laurent Hoebrechts
Journaliste musique
Opinion

16/03/12 à 15:08 - Mise à jour à 15:08

Juke-box global

Les archives d'Alan Lomax en ligne, la collection de vinyles de John Peel bientôt numérisée... Autant de trésors musicaux à portée de clics.

La chronique de Laurent Hoebrechts

C'est certainement l'un des noms les plus importants de la musique américaine populaire du XXe siècle. Presley? Dylan? Hendrix? Pas cette fois-ci. On veut parler d'Alan Lomax, ethno-musicologue qui aura passé sa vie à enregistrer les musiques du monde entier. Son père, John Lomax, avait déjà donné l'impulsion. Alan continuera le mouvement, sillonnant les Etats-Unis, gravant sur bande les morceaux des chanteurs folk rencontrés sur le chemin, les chants des prisonniers sur le bord des routes, ou celui des travailleurs noirs exploités dans les champs de coton du sud... Il se balada également en Europe (l'Irlande, la France, l'Italie,...), aux Caraïbes, en Afrique... recueillant les derniers bouts de folklore avant que l'industrialisation ne balaie tout. Chasseur de chansons en voie d'extinction, il fut par exemple le premier à enregistrer Muddy Waters, Woody Guthrie... Depuis plusieurs années, une partie des archives d'Alan Lomax étaient disponibles sur le Net, sous forme de courts extraits. Depuis début mars, la numérisation du trésor "lomaxien" s'est cependant accélérée. Un petit tour sur www.culturalequity.org, et l'oreille curieuse ne pourra qu'avoir le vertige. Plus de 17.000 field-recordings sont aujourd'hui disponibles, classés par genre, territoire, date... Un "juke-box global", immense patrimoine culturel de l'humanité, accessible en un clic.

Mémoire vive

La nouvelle tombait au moment où la BBC annonçait la mise sur pied d'un musée interactif baptisé The Space. L'une des pièces essentielles du projet visera à mettre en ligne les archives de John Peel. Légende du rock anglais, Peel a été pendant 40 ans l'un des DJ principaux de la BBC, défricheur insatiable de tendances, toujours à la recherche de la dernière sensation rock. Sa collection compte ainsi quelque 25.000 LP vinyles, qui seront entièrement numérisés, à raison d'une centaine mis en ligne par semaine. D'autres documents plus personnels, ainsi que des interviews et les fameuses sessions enregistrées en studio, seront également rendus disponibles, pour tout ou partie. Une véritable bénédiction pour les fans de musique. Ou une nouvelle torture, c'est selon. Car la masse de musiques continue de s'empiler. Des archives à l'anarchive, il n'y a qu'un pas, explique par exemple Simon Reynolds, dans Retromania.

Grenier à capacité illimitée, le Net ne pousse pas à faire le tri. Conservez tout ce que vous pouvez, on ne sait jamais... On se faisait encore la réflexion en lisant la dernière interview de Florence (& The Machine), donnée au magazine Mojo. The making of a modern icon, titre le mensuel, qui revient sur le parcours de la rousse flamboyante. Photos de son projet Team Perfect (cover band de Green Day), ou de son premier groupe soul-funk Ashok... A peine deux albums au compteur, et le passé proche de Florence Welch est déjà ressassé. Comme quoi, le Net n'entretient pas seulement la mémoire. Il l'accélère...

Nos partenaires