Josh Trank va adapter Shadow of the Colossus (vers 2018)

25/05/12 à 10:07 - Mise à jour à 10:07

Où Josh Trank adaptera un jour Shadow of the Colossus, Spotify casse les pieds, Frank Hennenloter compile le weird of de la sexploitation, Damon Lindelof assume la fin de Lost, et Ultragonzo fait dans le subjectif participatif.

Josh Trank va adapter Shadow of the Colossus (vers 2018)

© DR

Cela pourrait être extraordinaire, mais il faudra être patient: ce n'est en effet pas pour tout de suite. Avant de s'attaquer à l'adaptation cinématographique de Shadow of the Colossus, considéré comme l'un des jeux vidéo les plus fascinants de l'histoire (après Ico, des mêmes concepteurs), Josh Trank (Chronicle) devra en effet expédier son carnet de commandes: un reboot des 4 Fantastiques, un film sur Venom, ennemi de Spiderman, une adaptation de la bédé The Red Star ainsi qu'une suite à Chronicle. Bref, à vue de pif: 2018, les colosses.

http://www.deadline.com/2012/05/chronicle-helmer-josh-trank-takes-on-shadow-of-the-colossus-for-sony-pictures/

---

Zune, Napster, We7, Deezer et surtout Spotify. Ces nouvelles façons de consommer la musique ont déjà l'art de courir sur le haricot de certains, dont un pigiste de chez Fact qui ne se prive pas de le hurler bien fort, se plaignant surtout de l'envahissante publicité.

http://www.factmag.com/2012/05/23/consumed-spotify-and-the-commercialisation-of-listening/

---

Si vous lisez des canards du genre Mad Movies ou, jadis, Starfix, le nom de Frank Henenlotter ne vous est pas inconnu. Durant les années 80, il était considéré comme un pape de poche du film d'horreur trash, avec des réalisations comme Basket Cage et Brain Damage. Aujourd'hui, il cherche surtout à sortir son documentaire sur la sexploitation, vision bien à lui du porno américain, puisque cherchant plus les scènes étranges dans 40 ans d'archives que la nudité frontale. Un complément idéal au Other Hollywood paru l'an dernier chez Allia, en d'autres termes. Et à Boogie Nights.

http://www.vice.com/fr/read/a-fist-in-the-face-of-god-une-interview-de-frank-henenlotter/

---

Cela s'agite un peu autour de Lost sur la blogosphère américaine. Les uns présentent 108 raisons d'aimer la série et, en promo pour Prometheus et questionné sur la polémique de l'épisode final du show qui le rendit bankable, Damon Lindelof, le scénariste principal, continue de totalement assumer sa conclusion en quenouille.

http://www.pajiba.com/seriously_random_lists/love-is-stronger-than-death-108-reasons-we-still-miss-lost.php

http://screenrant.com/lost-series-finale-damon-lindelof-aco-61896/

---

Drôle de projet qu'Ultragonzo, site destiné à s'évaporer dans un mois (le 25 juin) et publiant d'ici là des textes de journalisme entièrement subjectif, sur le mode Gonzo cher à Hunter S. Thompson et Lester Bangs. Quelques noms connus du monde des blogs francophones belges ont rejoint l'aventure, dont Marcel Sel. Et sans doute aussi bientôt les électrons libres du Focus Vif, Kwak et ma pomme. C'est pas beau, ça? Du vrai travail, comme disait l'autre...

http://ultragonzo.com

Serge Coosemans

Nos partenaires