John Cusack, bientôt calife à la place du calife sur Twitter?

09/09/10 à 14:23 - Mise à jour à 14:23

Où Karl Pilkington va massivement détruire vos zygomatiques, John Cusack gazouille, la Guerre Sainte n'est pas glop, et The XX fait halluciner les pigistes anglais.

John Cusack, bientôt calife à la place du calife sur Twitter?

© DR

On vous parlait il y a quelques jours d'An Idiot Abroad, le nouveau projet de Ricky Gervais et Stephen Merchant où Karl Pilkington, leur souffre-douleur attitré connu via des capsules sur le net et n'ayant jamais voyagé plus loin que le Pays de Galles, est envoyé tout autour du monde. Ce qu'on ignorait au moment de vous l'annoncer, c'est qu'à peine quelques heures plus tard, des previews du film, prévu pour être diffusé sur la chaîne à péage britannique Sky, allaient être disponibles sur YouTube. Les voici... et le moins que l'on puisse dire, c'est que c'est prometteur, certains commentateurs ayant visionné l'objet parlant de crampes d'estomac garanties et de documentaire impossible à voir d'une traite tellement il fait mal de rire. Gervais et Merchant, en tous cas, sont littéralement explosés à chaque sortie de leur camarade, il est vrai assez phénoménal.

---

Si jusqu'ici la couronne du Roi de Twitter était sans conteste possible attribuée à Bret Easton Ellis, l'écrivain s'est trouvé un challenger de taille en la personne de l'acteur John Cusack, qui use lui aussi de son réseau social à 140 caractères max avec un bonheur et une habilité qui font plaisir non seulement aux fans mais aussi à tous ceux qui ont envie de lire autre chose que de la novlangue marketing sur de telles pages web personalisées. Entre prises de positions contre Fox News et partage de goûts musicaux, Cusack assure avec élégance, se laissant même aller à des sélections musicales dignes de son personnage dans High Fidelity.

http://www.pastemagazine.com/articles/2010/09/john-cusack-twitter-vj.html

---

Il s'appelle Khalid Kelly, il est irlandais, trop vieux pour être roux, alors il s'est converti au fondamentalisme islamique: sa femme porte la burqa en rue et lui la kalashnikov en bandouillère quand il va s'entraîner au Jihad à la campagne. Lui, c'est Aaron D. Taylor, missionnaire chrétien tout aussi radical et tout aussi persuadé que la Fin des Temps est pour demain et que Dieu lui a donné une noble mission: convertir les infidèles. Holy Wars est un documentaire de Stephen Marshall suivant ces deux hommes dans leur vie quotidienne et, partant de là, tentant un portrait plus général de l'opposition profonde opposant chrétiens et musulmans dès que leurs religions sont prises au pied de la lettre et des dérives guerrières aussi folles que suicidaires que cela entraîne. Laïcs, athées, croyants modérés, voici donc le film d'horreur que vous attendiez tous!

http://www.break.com/movie-trailers/holy-wars-trailer.html

---

650.000 albums vendus dans la Galaxie et un Mercury Prize raflé il y a quelques jours à la barbe des petits soldats de l'industrie du disque britannique, c'est The XX, aimable groupe pop singeant un peu trop les Young Marble Giants de 1980 pour les vieux briscards, véritables Beatles du siècle nouveau pour d'autres; dont Dummy Magazine, qui nous sort ici un article aussi halluciné (une tisane pour la pigiste, une!) que non dénué d'arguments plutôt valables.

http://www.dummymag.com/features/2010/09/07/what-have-the-xx-ever-done-for-us/

Serge Coosemans

En savoir plus sur:

Nos partenaires