Inquisitio, la série de l'été de France 2, fâche la cathosphère

09/07/12 à 10:24 - Mise à jour à 10:24

Où Inquisitio fâche la cathosphère, le clubbing berlinois est en danger, le "sweding" a son festival, les fans d'horreur britannique itou, et The Loneliest Planet entend filer intelligemment les chocottes.

Inquisitio, la série de l'été de France 2, fâche la cathosphère

© France 2

Le réalisateur Nicolas Cuche a beau admettre que son Moyen-Age tient davantage de "la science-fiction et des jeux vidéo" que de "la vérité de reconstitution", Inquisitio, la série de l'été de France 2, s'attire les foudres de la cathosphère, petit nom affectueux donné aux bigots du web. Parmi ceux-ci, Frigide Barjot, la belle-soeur de Karl Zéro. Tous reprochent à la fiction estivale de donner une image désastreuse et fausse de l'Eglise de ces années-là mais, surtout, de résumer le personnage de Catherine de Sienne à "une véritable terroriste bactériologique de la peste, qui n'hésite pas à répandre la mort". A noter -et c'est très important de le souligner en ces temps de violences et d'opprobres fondamentalistes- que tout cela se critique dans la totale bonne humeur et l'autodérision constante. Amen.

http://religion.blog.lemonde.fr/2012/07/05/entre-consternation-et-derision-des-cathos-sinsurgent-contre-la-serie-tele-inquisitio/

---

Le clubbing berlinois est, dit-on, en danger. De nouvelles taxes vont être mises en application mais la SABAM locale entend surtout revoir son système de tarification forfaitaire, estimant un rien déloyal que toutes ces discothèques qui restent ouvertes de longs week-ends non-stop payent malgré tout leurs redevances comme le font les établissements aux horaires plus "normaux". Concrètement, c'est une pilule bien plus dure à avaler qu'un ecsta dans la file du Berghain puisque ce dernier établissement verrait par exemple sa dringuelle de droits d'auteurs augmenter de 1400% (mille quatre-cents pour cent, vous lisez bien). Lâchant un chèque annuel de 10.000 euros, le Watergate, autre haut lieu de la night-life teutonne, en aurait quant à lui désormais pour 200.000 euros l'année. Des pétitions sont en ligne pour contrer cette "menace" mais pour l'instant, le directeur de la GEMA, l'organisme allemand gérant la répartition des droits d'auteur, n'entend en rien plier, jugeant même que le laxisme à l'égard de ces mastodontes de la nuit (et du tourisme!) a assez duré.

http://www.factmag.com/2012/07/05/berlins-new-royalties-system-puts-berghain-watergate-and-more-under-threat/

---

Be Kind Rewind, le délire culte de Michel Gondry a engendré une véritable tendance geek: adapter des blockbusters hollywoodiens avec les moyens du bord; le caméscope, le laptop et mémé dans le rôle de la Princesse Leïa. Ces films de fans ont désormais leur vocabulaire (on parle de "sweding") et leur festival, prévu à Londres pour la fin de ce mois de juillet.

http://www.guardian.co.uk/film/2012/jul/05/sweded-movies-end-of-hollywood

---

Malgré un gros problème de son, le trailer mis en ligne de The Loneliest Planet intrigue, annonçant un thriller où un couple se disloque lors d'une randonnée en plein milieu de la Géorgie, après avoir rencontré la petite criminalité locale. Le film est une adaptation très libre d'une nouvelle de Tom Bissell et laisse présager une âpre horreur psychologique en pleine nature n'étant pas non plus sans rappeler les romans de David Vann. Néanmoins, il ne faut pas s'attendre à un gros survival claustrophobe et plus noir que la nuit sans réverbère, le matériau de base, tiré du recueil Dieu vit à Saint-Pétersbourg, ayant souvent été comparé aux romans de Paul Bowles qui analysent l'angoisse des Américains dès qu'ils sont confrontés à une culture étrangère. Bref, on laisse le pop-corn dans le seau et on se nourrit le cerveau. Tant mieux.

http://www.vulture.com/2012/07/the-loneliest-planet-trailer.html

---

Et si vous préférez l'horreur, la vraie, avec des bouts de bidoche qui volent, des zombies et des tronçonneuses, il y a Fright Fest, à Londres, fin août. Le programme est en ligne.

http://www.frightfest.co.uk/

Nos partenaires