Festival Millenium, des docus en quête de sens

04/03/15 à 16:24 - Mise à jour à 16:55

Du 20 au 28 mars prochains se tiendra le festival international du film documentaire Millenium. Comme chaque année, il met en avant l'humain à travers l'engagement et l'indépendance des réalisateurs sélectionnés.

Festival Millenium, des docus en quête de sens

The Yes Men Are Revolting ouvrira le festival. © Laura Nix, the Yes Men

"Le pouvoir du documentaire, c'est de pouvoir rentrer en profondeur dans les sujets afin de comprendre le monde dans lequel nous vivons." explique Zlatina Rousseva, la programmatrice du festival. Créé pour accompagner les objectifs du millénaire des Nations Unies (qui n'ont pour la plupart pas été atteints), le festival continue à faire réfléchir à travers des documentaires humains et engagés. Cette année, les projections de films se dérouleront dans cinq lieux bruxellois empreints de culture: BOZAR, le cinéma Galeries, le cinéma Aventure, l'Institut culturel hongrois, le CIVA, l'espace Senghor et Point Culture.

Le festival international du film documentaire Millenium bientôt à Bruxelles.

Le festival international du film documentaire Millenium bientôt à Bruxelles. © Millenium

80 films sélectionnés animeront ces 8 jours dédiés au documentaire avec des films inconnus, reconnus, en avant-première, en compétition... Des documentaires choisis pour leur qualité, leur originalité et leur approche active. "Nous n'avons pas retenu les films qui ne faisaient que des constats" précise Zlatina Rousseva. Des propos illustrés par un film d'ouverture proactif, The Yes Men are revolting (Laura Nix, the Yes Men), ou les nouvelles aventures du commando des Yes Men contre le capitalisme américain. Une levée de rideau qui promet d'être décoiffante.

Le panorama belge

Le festival Millenium, c'est aussi l'occasion de mettre en lumière les réalisateurs belges, jeunes, expérimentés... Le panorama belge est composé de 10 réalisations traitant de sujets aussi variés que le barbelé (La corde du diable, Sophie Bruneau), l'après-Tchernobyl (Après nous ne restera que la terre brûlée, Delphine Federoff) ou encore relatant la vie d'un jeune artiste congolais (What about Eric, Ruben Vermeersch et Lennart Stuyck).

Une occasion unique de découvrir, redécouvrir le genre documentaire, rire ou s'émouvoir de destins humains. Et l'humain, c'est un peu le liant du Millenium.

Le très attendu documentaire belge: L'homme qui répare les femmes de Thierry Michel et Colette Braeckman

Sélection pour le Grand Prix Millenium (Objectif d'Or):

Something Better to Come de Hanna Polak (Danemark

Crossroad de Anastasiya Miroshnichenko (Biélorussie)

Tokyo Blue, l'endroit au bord de la rivière de Sylvain Garassus (France-Japon)

The Chinese Mayor de Hao Zhou (Chine

Sud Eau Nord Déplacer de Antoine Boutet (France)

Storming Paradise de Floor van der Meulen (Pays-Bas)

My love, Don't Cross That River de Jin Mo-young (Corée du Sud)

Mashti Esmaeil de Mahdi Zamanpour Kiasari (Iran)

L'homme qui répare les femmes de Thierry Michel et Colette Braeckman (Belgique)

Jalanan de Daniel Ziv (Indonésie)

I Want to be a King de Mehdi Ganji (Iran)

How I Saved Africa de Kullar Viimne (Estonie)

Do you Believe in Love? de Dan Wasserman (Israël)

Ana Ana de Corinne van Egeraat et Petr Lom (Pays-Bas)

Toto and his sistersde Alexander Nanau (Roumanie)

Infos pratiques:

Festival international du film documentaire Millenium, du 20 au 28 mars 2015.

Lieux: BOZAR, cinéma Galeries, cinéma Aventure, Institut culturel hongrois, CIVA, espace Senghor et Point Culture

http://www.festivalmillenium.org/

Nos partenaires