Laurent Raphaël
Laurent Raphaël
Rédacteur en chef Focus
Opinion

10/09/13 à 15:59 - Mise à jour à 16:04

Est-ce bien raisonnable?

Une info chasse l'autre. A une cadence telle qu'on finit par être anesthésiés, ne jetant plus qu'un regard bovin sur le train à grande vitesse des news qui défilent sur les écrans. Pourtant, si on fait l'effort de scruter ce qu'on remonte quotidiennement dans les filets, on verra qu'il y a toujours de quoi secouer sa torpeur. La rentrée, période particulièrement poissonneuse, se prête bien à cet exercice de pêche artisanale. Petit inventaire sur le mode "Est-ce bien raisonnable...?"

Est-ce bien raisonnable?

© Kamagurka

L'édito de Laurent Raphaël

Par exemple, est-ce bien raisonnable... de publier un roman de plus de 1100 pages sur sa propre naissance? L'agent provocateur Yann Moix (Jubilation vers le ciel, Podium...) se défend d'avoir voulu faire le malin pour attirer l'attention en transformant l'essai en performance, jurant ses grands dieux que le feu autobiographique couvait en lui. On s'est contenté de humer Naissance, pavé encombrant, en espace et en temps. Suffisamment en tout cas pour ne pas douter de la sincérité de sa démarche mais bien de l'intérêt d'une entreprise littéraire sans bornes qui ressemble un peu trop à un journal intime en fusion dont la lave incandescente, si elle apaise son auteur, finit par dévaler les flancs escarpés de notre ennui.

Dans le même registre littéraire, mais à l'opposé du spectre proustien, est-ce bien raisonnable... d'écrire un livre en langage Twitter? Soit un empilement d'aphorismes, de sentences, d'échantillons de poèmes ne dépassant pas 140 caractères, qui est aussi le titre du recueil d'Alain Veinstein. Les contraintes formelles ont accouché de quelques chefs-d'oeuvre (Perec and co). Mais ici, c'est aussi ennuyeux, et beaucoup plus pompeux, qu'une discussion entre deux ados sur Facebook. On change de disque.

Est-ce bien raisonnable... de donner un concert privé pour un dictateur quand on est une star planétaire? Après Jennifer Lopez, Mariah Carey et Beyoncé, c'est Kanye West qui a accepté un ménage à trois millions de dollars pour le petit-fils du chantre de la démocratie kazakh, le président Nazarbayev. On aimerait croire que le lascar, qui se fait appeler Yeezus, est allé prêcher la bonne parole, mais le doute est permis.

Partager

"Est-ce bien raisonnable... de donner un concert privé pour un dictateur quand on est une star planétaire?"

Moins géostratégique, encore que, est-ce bien raisonnable... de confier le costume de Batman à ce grand dadais de Ben Affleck? La twittosphère se marre ou fait la grimace. C'est sûr: il n'y a pas que le Joker qui attendra désormais l'homme chauve-souris au tournant!

On termine en prenant un peu de hauteur: est-ce bien raisonnable... de "surkiffer" l'art contemporain? On se pose la question après avoir lu l'acte d'accusation d'un critique d'art colombien reprise par la revue BoOks, lequel dénonce le grand bluff de l'art contemporain. Selon cet énervé, une série de dogmes (sens soi-disant caché, message altruiste, toute-puissance des commissaires, discours du "tous artistes", etc.) auraient transformé l'art contemporain en religion hermétique à la critique. Pas faux. On prend les paris qu'un artiste va vite se charger de neutraliser l'attaque, par exemple en tatouant les dogmes sur le dos d'un cochon...

Allez, un dernier pour la route: est-ce bien raisonnable de lire tout ce qui précède? Question vache, qu'on vous laisse méditer en regardant passer les trains!

Nos partenaires