En tournage: Raging Bull 2!

19/06/12 à 17:58 - Mise à jour à 17:58

Où un kéké tourne une suite à Raging Bull, la Belle fait du kung-fu et la Bête des expériences sur son ADN, Can et Actress de la bonne musique, les affiches de films s'assombrissent et Pendulum splitte.

En tournage: Raging Bull 2!

© DR

Stupeur et tremblements, voilà que se tourne très officiellement RAGING BULL 2!!! Ce n'est pas une blague, ni une très grosse production, par contre c'est à la fois un prequel et une suite au classique de Martin Scorsese avec Robert De Niro, réussite majeure et culte de 1980. Le film s'intéresse à la vie du boxeur Jake La Motta, avant et après les évènements décrits dans Raging Bull (1, donc), film qui brassait pourtant déjà large au niveau chronologique... Si on a donc quelques doutes quant à l'intérêt et à la réussite artistique de la chose, force est toutefois de reconnaître que le casting tient la route, dans le style série B burnée italo-américaine: William Forsythe, Joe Mantegna, Tom Sizemore, Ray Wise, Penelope Ann Miller et quelques autres étant embarqués dans cette incongrue aventure menée par Martin Guigui, jusqu'ici surtout repéré pour des direct-to-DVD. Ceci ne changera sans doute pas grand-chose à l'aura de sa carrière.

http://www.slashfilm.com/raging-bull-ii-begins-production/

---

Autre projet à la fois trash et sacrilège, c'est la transposition en série policière de La Belle et la Bête, conte de fée classique déjà adapté un nombre incalculable de fois au cinéma et à la télévision, tant par Jean Cocteau que par les studios Disney. Cette fois, il semblerait que la Bête soit une sorte de loup-garou la nuit et un savant le jour (Jean-Guy Banner, cousin de Bruce?) et la Belle une enquêtrice de la police ayant quelques notions de karaté. Bref, les scénaristes ont plus zyeuté les scripts de Buffy contre les Vampires et de True Blood que la prose de Gabrielle-Suzanne Barbot de Villeneuve. Qui s'en étonnera encore?

---

A l'occasion de la sortie du fantastique Lost Tapes de Can, recueil de bandes perdues pendant plus de 40 ans, papy Irmin Schmidt s'explique sur la vie, l'oeuvre et les concepts du second groupe avant-pop allemand le plus influent de l'univers, juste après Kraftwerk. Avec le recul de ceux qui n'y croient plus vraiment mais l'ont néanmoins fort bien vécu. La classe teutonne.

http://www.brain-magazine.com/article/interviews/10183-Can---L_Instant-Retrouv%C3%A9

---

Type pas facile mais figure remarquée, culte et appréciée de la techno contemporaine, Actress a livré un mix pour Dazed & Confused, un peu moins de 30 minutes à peine mais la demi-heure en apesanteur.

http://dummymag.com/mixes/2012/06/13/actress-mix-for-dazed-and-confused/

---

Depuis 1914, il a été remarqué que les affiches de films s'assombrissent considérablement, en plus de se standardiser. Jadis souvent principalement oranges, les voilà de plus en plus bleues. Analyse rapide blindée de liens plus conséquents du côté de Slate:

http://www.slate.fr/lien/58061/affiches-films-bleues-cinema

---

Les très improbables et parfaitement abominables Pendulum, qui pratiquaient une musique électronique assez indescriptible, entre la bande originale de dessin animé et drum & bass, très populaires notamment pour leurs live-shows assez exagérés et rigolos, hé bien, c'est... FI-NI!

http://thequietus.com/articles/09093-pendulum-split

Serge Coosemans

Nos partenaires