El Bulli: vous avez encore raté la réservation, consolez-vous avec le film!

19/07/11 à 10:22 - Mise à jour à 10:22

Où le restaurant El Bulli fait l'objet d'un film, le Dothraki commence à se parler couramment, on a retrouvé le flic qui sait écrire, et Breaking Bad Saison 4 débarque aux USA.

El Bulli: vous avez encore raté la réservation, consolez-vous avec le film!

© DR

Envie de tout savoir sur El Bulli et sa cuisine moléculaire, "le meilleur restaurant du monde", 8000 couverts par saison, 2 millions de demandes? À moins d'avoir le fondement bordé de nouilles et de réussir à y réserver une table les quelques heures par année où quelqu'un répond au téléphone, il vous faudra plutôt aller voir le film, documentaire qui sort sur grand écran un peu partout dans le monde. N'oubliez pas les nachos, le Coca et les chips à l'accueil, histoire de bien sentir votre douleur...

http://trailers.apple.com/trailers/independent/elbullicookinginprogress/

---

Il y avait le Kinglon, voici le Dothraki, langue inventée pour les besoins de la série télévisée Game of Thrones et qui fait actuellement un tabac chez les nerds. C'est un véritable linguiste qui la crée au fur et à mesure de l'intrigue, se basant sur les quelques mots des bouquins, l'arabe, le russe, le turc et l'espagnol. Ils en sont déjà à 2500 mots. Vivement le dictionnaire et les formulaires dans les communes à facilités!

http://television.telerama.fr/television/trone-de-fer-parlez-le-dothraki-sans-peine,71119.php

---

S'il torche aussi bien ses dépositions qu'il écrit sur la pop, on connait un flic à qui on aimerait raconter sa petite histoire, avec qui partager sa petite plainte. Coup de coeur, c'est mieux qu'un coup de bottin !

http://blogs.lesinrocks.com/police/2011/07/18/cop-of-the-pops/

---

Breaking Bad, la saison 4 arrive et, promo oblige, son créateur Vince Gilligan est interviewé par tout ce qui bouge aux États-Unis, dont forcément Vulture, dont la télévision est un des grands fonds de commerce!

http://nymag.com/daily/entertainment/2011/07/breaking_bad_creator_vince_gil.html

Serge Coosemans

En savoir plus sur:

Nos partenaires