Drop Out Orchestra remixe les Sex Pistols en nu-disco!

01/04/11 à 09:20 - Mise à jour à 09:20

Où une bonne playlist, c'est une bonne playlist, Drop Out Orchestra remixe les Sex Pistols en nu-disco, Neil Marshall va tourner un film d'invasion extraterrestre se déroulant en 1943, et Wu Lyf se fait plus convaincant et moins mystérieux...

Drop Out Orchestra remixe les Sex Pistols en nu-disco!

© DR

"Des gens extraordinaires qui font des choses exceptionnelles face à d'autres gens très chanceux d'être là". C'est ainsi que Brad Laner, une grosse tête de la blogosphère, décrit sa sélection de clips live il est vrai assez soufflante et compilant rock classique, folk, musique traditionnelle et reggae. Bref, le genre de programme éclectique et malin que peu de radios osent encore passer, surtout en Belgique, où la FM se coince entre Coeur de Patate, My Little Deutsche Gramofon et les Ghinzunours!

http://networkawesome.com/show/the-live-music-show-curated-by-brad-laner/

---

Les Sex Pistols en disco, c'est d'autant moins un sacrilège que Malcolm Mc Laren (oui, bon) avait lui-même sorti une version boum boum mégamix des meilleures chansons du groupe sur le très officiel album The Great Rock and Roll Swindle, en 1978. 30 ans plus tard, voici que ce sont les Suédois de Drop Out Orchestra qui y vont de leur remix boule à facettes d'un hymne keupon, forcément nu-disco cette fois... Drop Out Orchestra, un nom que l'on vous conseille par ailleurs d'entrer dans Google et qui refera assurément parler de lui ; ces garnements nordiques étant bien partis dans un trip dansant, paillard et iconoclaste plutôt rigolo (ils ont également adapté les Ramones au dancefloor sous ecstasy!).

---

Sur le principe qu'un film crétin est bien meilleur quand sa crétinerie est entièrement assumée (Skyline non, Inglorious Basterds, oui, en bref...), on se dit que Neil Marshall nous mitonnant un film d'invasion extraterrestre se déroulant durant la seconde guerre mondiale, cela vaudra sans doute son pesant de pop-corn, de savants nazis fous, de nein nein nein nein nein, de grosses explosions et de spectaculaires batailles d'Angleterre opposant RAF et soucoupes volantes. Neil Marshall ? Oui, Neil Marshall, celui derrière Dog Soldiers (soldats britanniques contre loups-garous), The Descent (MILFS sportives contre mutants souterrains), Doomsday (Mad Maxine contre la Terre entière) et Centurion (Romain contre Hommes des Bois). The man with the plan, donc.

http://www.denofgeek.com/movies/830139/neil_marshall_to_helm_wwii_alien_invasion_flick.html

---

Wu Lyf, le groupe de Manchester dont on a déjà plusieurs fois parlé et qui s'est jusqu'ici ingénié à suivre une stratégie refuznik et mystérieuse pour mieux se vendre, lève un poil du voile de brouillard l'entourant et annonce son premier album pour juin, déjà l'un des plus attendus de l'année par tout le petit monde pop-rock branchoïde. Bonne nouvelle, tout de même: ces kets là n'ont pas l'air de tenir du pétard mouillé !

http://www.lesinrocks.com/musique/musique-article/t/62422/date/2011-03-30/article/wu-lyf-le-mystere-se-devoile/

Serge Coosemans

En savoir plus sur:

Nos partenaires