Désir d'avenir: Woody Allen retournerait bien un film avec Diane Keaton!

14/03/11 à 10:10 - Mise à jour à 10:10

Où Super 8 lève un voile partiel sur son mystère, Cat's Eyes dépote et fabrique de la comptine post-moderne, le CD va disparaître, et Woody Allen retournerait bien avec Diane Keaton.

Désir d'avenir: Woody Allen retournerait bien un film avec Diane Keaton!

© D.R.

Le mystère entourant Super 8, la collaboration entre JJ Abrams et Steven Spielberg, est en partie levé. Il ne s'agit donc pas (à priori) d'un prequel à Cloverfield, ni d'un énième remake de Godzilla, comme cela avait été précédemment suspecté, mais bien d'une histoire visiblement originale, même si les ingrédients ne le sont pas franchement, originaux: armée américaine, projet top secret, monstre(s?) de l'espace, catastrophe, gosses courageux, adultes dépassés. La nouvelle bande-annonce, bien davantage démonstrative que la première, laisse en tous les cas l'étrange impression de voir un mix entre les Goonies, Rencontres du Troisième Type et le récent remake de The Crazies. Aucune tête de monstre visible, par contre, ce qui laisse en fait la porte ouverte aux spéculations les plus geekoïdes. Cela dit, la reconstitution seventies a vraiment l'air tip-top, avec un gros budget pour les moustaches et les chemises en lycra. C'est déjà ça...

http://trailers.apple.com/trailers/paramount/super8/

---

Cat's Eyes, l'étonnante collaboration entre la soprano canadienne Rachel Zeffira et Faris Badwan, le chanteur du groupe britannique The Horrors, avait été rendue publique il y a quelques semaines par une vidéo sur YouTube enregistrée au Vatican, en décembre dernier. L'offensive médiatique est désormais officiellement amorcée, avec des EP's et un album qui déboulent; toute cette musique déjà considérée par bon nombre de canards britanniques comme parmi ce qui s'est fait (et se fera) de mieux en cette année 2011. Entre comptines à la Broadcast et rock psychédélique nerveux du rouston, il est vrai que cela dépote assez. Premier concert belge le 19 mai à l'AB Club!

http://www.catseyesmusic.com/

---

C'est ce qu'on appelle en langage journalistique un marronnier, un sujet un peu bateau donc, à ressortir de temps à autre histoire de boucher les trous dans la maquette de la gazette. Dans ce cas-ci, on peut aussi parler d'épitaphe. Voici donc l'histoire du CD, support musical appelé à sans doute disparaître dans les dix ans à venir et qui, d'après certains, semblait déjà condamné dès son lancement (clip kitsch en bonus!). Des chiffres, du contexte et l'implacable constatation: le futur de l'écoute musicale domestique passe probablement par des services Internet en nuages. La bonne nouvelle étant que cette fois, il serait très étonnant que l'industrie nous fasse payer le double de ce que l'on casquait pour le support précédent, comme lors du passage du vinyle au CD.

http://www.npr.org/blogs/therecord/2011/03/09/134391895/the-legacy-of-the-cd-innovation-that-ate-itself

---

C'est long et en anglais mais ce n'est pas tous les jours que Woody Allen se livre à une journaliste de façon tellement intime qu'il parle, en plus de ses films, de son inspiration et de sa musique, de ses enfants, de Mia Farrow, de l'approche de sa propre mort et de son désir d'un jour à nouveau tourner avec Diane Keaton. Lesson one: my taylor is rich and mister Allen is a very interesting person. A vous, maintenant...

http://www.guardian.co.uk/film/2011/mar/13/woody-allen-interview-carole-cadwalladr

Serge Coosemans

En savoir plus sur:

Nos partenaires