Des inédits de Pink Floyd, dont un duo avec Stéphane Grappelli!

12/05/11 à 10:50 - Mise à jour à 10:50

Où un pavé entreprend de raconter l'histoire du porno US, Pink Floyd va sortir des inédits, Joseph Gordon Levitt apprend la vie à un gamin, et Charlie Sheen rappe avec Snoop Dogg.

Des inédits de Pink Floyd, dont un duo avec Stéphane Grappelli!

Si vous avez aimé le film Boogie Nights et le légendaire pavé Please Kill Me sur l'histoire orale du punk-rock américain, il y a de fortes chances que vous dévoriez avec grand plaisir The Other Hollywood, l'histoire, elle aussi orale (aucune malice ici), de l'industrie pornographique américaine. Un travail de longue haleine (sept ans, tout de même!), entamé en collaboration avec ce même Legs Mc Neil qui avait réussi haut la main Please Kill Me, justement. Une écriture directe, basée sur le découpage d'interviews; le genre qu'Allia ne se lasse pas de traduire, pour notre plus grand plaisir.

http://www.ecrans.fr/L-Amerique-puissance-X,12654.html

---

Sortez le patchouli et les tapis d'Orient, les chaînes stéréo haute-fidélité au son de cathédrale aussi, revoici Pink Floyd, qui nous ressort une intégrale accompagnée d'un paquet d'inédits. Dont une version de Wish You Were Here featuring Stéphane Grappelli, violoniste de jazz bien connu. Tous les détails dans l'article du Guardian :

http://www.guardian.co.uk/music/2011/may/10/pink-floyd-unreleased-tracks-on-emi

---

A part les zombies, les reboots, les plans cul puritains et les invasions extraterrestres, il est un autre vieux filon hollywoodien exploité avec une régularité de métronome suisse par le cinéma américain: la complicité contre-nature, qu'elle soit amoureuse ou amicale. Dernier avatar du genre: Hesher, où Joseph Gordon Levitt interprète un glandu fan de métal qui va apprendre le sens de la vie et le respect de soi à un gamin issu d'une famille dysfonctionnelle. C'est du moins ce que laisse entendre la bande-annonce.

http://trailers.apple.com/trailers/independent/hesher/

---

Vous en avez rêvé, le voilà, ce fameux single enregistré en trio par Snoop Dogg, Charlie Sheen et Rob Patterson. Et le pire, c'est que c'est pas mal du tout !

http://www.nme.com/news/snoop-dogg/56583

Serge Coosemans

En savoir plus sur:

Nos partenaires