Des extraits de films de Nicolas Cage pour coder la menace terroriste?

07/02/11 à 09:09 - Mise à jour à 09:09

Où LCD Soundsystem s'offre le Madison Square Garden, Israel sort son premier film de zombies, Skins version USA dérange déjà, et Nicolas Cage code la menace terroriste.

Des extraits de films de Nicolas Cage pour coder la menace terroriste?

© DR

Aux premières heures du dimanche 3 avril 2011, LCD Soundsystem, ce sera fini. Provisoirement et à long terme du moins, l'idée d'une fin "définitive" étant bien entendu extrêmement rare dans le monde du rock, où fusent régulièrement des offres de reformations de groupes que l'on ne saurait refuser. Ces adieux se feront de façon très flamboyante, en noir et blanc (dresscode requis), lors d'un show de 3 heures au Madison Square Garden. Pas bégueule pour un sou, James Murphy y a promis des choses carrément jusqu'ici jamais entendues de sa part. Cerise sur le grogâto, Liquid Liquid, formidables vétérans du punk-funk new-yorkais, ouvriront ce bal déjà considéré comme parfaitement anthologique.

http://pitchfork.com/news/41478-lcd-soundsystem-announce-farewell-nyc-show/

---

Dans un laboratoire secret de l'armée, une expérience sur un virus mutant tourne mal et voilà que dans le mois, toute la population du pays est infectée, rendue cinglée et cannibale par la contamination. Non, ce n'est pas 28 Days Later de Danny Boyle (2004), c'est Another World du jeune Eitan Reuven (2011). Un énième film de zombies, donc. Sauf que celui-ci nous vient d'Israel, pays jusqu'ici plutôt exportateur d'un cinéma riche, dur, forcément politique et aussi habitué à rafler beaucoup de prix dans les festivals internationaux. Reuven l'a annoncé cash, tout cela ne l'intéresse pas, son film étant ouvertement commercial, pensé comme un pur produit destiné à cartonner à l'intérieur et en dehors de ses frontières, bref, taillé pour s'emparer de l'oseille. Ca a le mérite d'être clair, à nous de plus tard voir si c'est également malin. Et pourquoi pas, après tout...

http://www.nikasoft.com/anotherworld/home.html

---

Il fallait s'y attendre, on s'y attendait mais on ne s'attendait pas forcément à des réactions de telle amplitude: la version américaine de Skins, célèbre série britannique avec des ados gobeurs d'ecstasy, rouleurs de pelles et adeptes d'un langage pas vraiment correct, a déclenché les foudres des associations conservatrices locales. Massif, le lobbying traquant "l'indécence" à la télévision a déjà réussi à ce qu'une poignée de gros annonceurs retire ses billes du show et voilà maintenant que Skins pourrait également être attaquée en justice, sous le chef de promouvoir la pédophilie. Bref, l'avenir de la "série la plus dangereuse jamais vue" (le crédo de l'association de parents qui l'attaque) semble bel et bien menacé, du moins si les producteurs gardent le côté trash et cash de l'original européen sans l'édulcorer pour le public US. Et pour rappel, l'épisode 3 n'a même pas encore été diffusé!!!!

http://www.lesinrocks.com/cine/cinema-article/t/58982/date/2011-02-05/article/la-version-us-de-skins-jugee-comme-la-serie-la-plus-dangereuse-jamais-vue/

---

L'annonce du gouvernement Obama d'arrêter de coder le degré de dangerosité de la menace terroriste par des couleurs suscite quelques blagues, dont celle-ci, proposée par Conan O' Brien, qui entend remplacer le système par des extraits de films de Nicolas Cage, espérant bien évidemment de sa vie entière ne jamais atteindre le Wickerman Level. Occasion de replacer à la téloche de vieilles vannes du web mais ça lolle quand même. Non? Allez, c'est lundi, lolle quoi...

http://www.huffingtonpost.com/2011/02/02/conan-nicolas-cage-terror-threat-level_n_817365.html

Serge Coosemans

En savoir plus sur:

Nos partenaires