Débuts ciné de Larry Mullen Jr, batteur de U2, qui reprend un rôle de Johnny Hallyday!!!

26/09/11 à 10:18 - Mise à jour à 10:18

Où Larry Mullen Junior se lance dans le cinéma, Kiefer Sutherland revient déjà sur Fox dans une nouvelle série, le Personal Branling tape la honte aux vantards, et Astérix n'est pas nazi du tout...

Débuts ciné de Larry Mullen Jr, batteur de U2, qui reprend un rôle de Johnny Hallyday!!!

© DR

Remake canadien de l'Homme du Train de Patrice Leconte (2002), histoire de braquage avec Johnny Hallyday et Jean Rochefort, The Man on the Train est surtout le premier film où un certain Larry Mullen Junior fait l'acteur, débutant de 49 ans qui fait ici face au grand Donald Sutherland, plus cabotin que jamais. Le nom vous dit quelque-chose? C'est que vous aimez le rock irlandais oecuménique destiné aux stades et aux iPods. Mullen est en effet nul autre que le batteur de U2, qui s'est pour le rôle laissé pousser une touffe à la Florent Pagny au menton.

---

Et tandis que Sutherland père joue à Jean Rochefort, son fils Kiefer - Jack Bauer forever - revient déjà dans une nouvelle série pour la Fox. Elle a pour titre Touch et a été pensée par Tim Kring, le créateur de Heroes. C'est l'histoire d'un père dont le fils autiste communique par les chiffres. Jusque là, tout ne va pas si mal, jusqu'au beau jour où le garçonnet se met à coder des informations qui relèvent éventuellement du paranormal. Outre Kiefer Sutherland, Danny Glover est également de la partie. 13 épisodes en boîte et un pitch qui rappelle les bonnes heures de Shyamalan, cela pourrait donc être bien. De toutes façons, avec Tim Kring, c'est toujours vers la saison 2 que ça part en sucette, huhu...

http://www.hollywoodreporter.com/live-feed/kiefer-sutherlands-touch-gets-series-239251

---

Plus méchant que drôle mais pas inintéressant en soi et compilant surtout une matière il est vrai assez juteuse, c'est Personal Branling, le tumblr qui explose tous ceux qui se la pètent trop grave sur les Internets! Les chelous!

http://personalbranling.tumblr.com/

---

Personal Branling, c'est aussi un peu à ça qu'a joué le philosophe Michel Serres en y allant d'un récent billet désormais célèbre sur Astérix, qu'il accusait de quelques fascismes latents. Damien Boone, un chercheur, a pris le temps de (largement) réfuter l'argumentation sur un blog des Inrocks, qui proposent donc toujours des billets à plus de deux idées. On avait un peu oublié...

http://blogs.lesinrocks.com/cestvousquiledites/2011/09/21/asterix-nazi-michel-serres-se-trompe-lourdement/

Serge Coosemans

Nos partenaires