David Cronenberg annonce deux nouveaux films: Cosmopolis et A Most Dangerous Method

07/06/11 à 09:51 - Mise à jour à 09:51

Où l'on salue le départ de Martin Rushent et l'arrivée de deux nouveaux films de David Cronenberg, Pompéi chauffe à nouveau, et Sophie Bramly expose ses photos du Bronx musical des années 80.

David Cronenberg annonce deux nouveaux films: Cosmopolis et A Most Dangerous Method

Ingénieur du son sur des albums de Shirley Bassey et T-Rex en début de carrière, producteur punk dans un second temps (Buzzcocks, Stranglers, Generation X...), Martin Rushent a surtout connu son heure de toute grande gloire au début des années 80, dans l'electro et la synth-pop, quand il devint la cheville ouvrière de The Human League. Non content de leur tailler leurs tubes les plus rentables (Don't You Want Me, Love Action...), il les fit également entrer dans l'histoire de la dance-music en rechipotant entièrement les bandes de l'album Dare pour en faire Love & Dancing, qui reste considéré comme l'un des premiers albums de remixes et fut un gros carton dancefloor. Rushent s'était par après retiré de l'industrie musicale, souffrant de dépression carabinée. Il est décédé samedi à l'âge de 63 ans.

http://www.bbc.co.uk/news/uk-13663325

Un vieil article retraçant sa carrière :
http://www.soundonsound.com/sos/feb07/articles/martinrushent.htm

---

David Cronenberg est en passe d'achever non pas un nouveau film, mais deux. Deux adaptations de best-sellers, qui plus est : A Most Dangerous Method de John Kerr et Cosmopolis de Don De Lillo. Des projets aux tons bien différents puisque le premier romance la relation compliquée entre Freud et Jung tandis que le second décrit la journée type d'un yuppie dans une dystopie cynique. Jamais à l'abri du grand-guignol (entre autres exemples récents: le jeu de Vincent Cassel dans Eastern Promises, tout Existenz...), on espère que Cronenberg se tiendra, pour le coup, les deux projets pouvant s'avérer particulièrement sulfureux pour l'un et définitivement critique envers notre société actuelle en ce qui concerne le second.

http://www.wordandfilm.com/2011/05/david-cronenberg-does-double-duty-on-adaptations-of-a-dangerous-method-and-don-delillos-cosmopolis/

---

Si ce n'est pas un blockbuster télé assuré, cela y ressemble drôlement : Ridley Scott à la production, le légendaire scénariste Robert Towne (Chinatown...) à la supervision des scripts et un best-seller de Robert Harris comme matériel de base. Cela s'appelle Pompéi et, comme on s'en doute, cela raconte les derniers jours d'une poignée de personnages en jupettes qui eurent il y a quelques siècles le malheur de s'être installés aux abords du Vésuve. Le catastrophisme, tendance de fond en... 2012 ?

http://geektyrant.com/news/2011/4/4/robert-towne-hired-to-write-ridley-scotts-pompeii-tv-project.html

---

Jeune Française en vadrouille à New-York City, Sophie Bramly découvre le hip-hop en 1981, est de toutes les fêtes du Bronx et finit par produire et partiellement animer l'émission Yo MTV Raps. Photographe, elle prit également des centaines de clichés, à l'époque où la ville était encore "très graphique" et que les acteurs du mouvement musical étaient tous jeunes, beaux et savaient formidablement se mettre en scène. Aujourd'hui plus intéressée par une saine vision du sexe que par le gangsta-rap dominant, Sophie Bramly expose néanmoins quelques-uns de ses trésors à la galerie parisienne 12Mail et livre quelques souvenirs à Brain Magazine.

http://www.brain-magazine.com/interviews/17-interviews/6077-sophie-bramly-fly-girl?d45ed7e42e5c5b2fc96d3da9112a7d6b=294e988ae3bd1cb2b02aaa15994d19b3

Serge Coosemans

En savoir plus sur:

Nos partenaires