David Bowie en 1974: fragile, cocaïné, star et filmé par la BBC (aujourd'hui sur Vimeo)

04/03/11 à 10:19 - Mise à jour à 10:19

Où Chen Zhen revient une énième fois avec son nunchaku, David Bowie se filme fragile, la touche "pause" chauffe chez Lovefilm, et Luz ne raconte pas que des couillonnades.

David Bowie en 1974: fragile, cocaïné, star et filmé par la BBC (aujourd'hui sur Vimeo)

© D.R.

Super-production de Hong Kong située dans la Chine de 1925, avec aussi un long flashback du côté de Verdun en 1917, Legend of The Fist n'est pas n'importe quoi, malgré les apparences. Fresque ambitieuse, le film fait carrément revivre une grande légende du cinéma asiatique: Chen Zhen, personnage déjà incarné par nul autre que Bruce Lee dans le Fist of Fury de 1972 (La Fureur de Vaincre, en français). Après Jet Li dans les années 90, c'est cette fois Donnie Yen qui reprend le rôle du vengeur parfois masqué, parfois simplement armé d'un nunchaku et spécialisé dans l'art martial de démolir des dizaines d'ennemis sans jamais perdre son souffle. On rigole mais le côté Boardwalk Empire versus The Matrix est assez soufflant, sans parler des cascades. Évidemment, pour pleinement apprécier cela, prière de ne pas laisser son âme d'enfant turbulent au vestiaire...

---

Circule en ce moment sur le net un documentaire à ne pas rater, si vous avez l'âme rock: Cracked Actor, tourné pour la BBC par Alan Yentob en 1974. Il dure un peu moins d'une heure et nous montre les coulisses de la tournée Diamond Dogs de David Bowie, alors que le chanteur abuse de cocaïne, est proche de la rupture avec sa femme et commence à connaître un succès monstre, bref devenir une vraie rockstar, caricaturale et fragile.

---

Lovefilm, site britannique de vidéo à la demande, a publié la liste des 10 scènes les plus "pausées" par ses abonnés, c'est-à-dire les plans les plus scrutés en détail par les spectateurs via le bouton pause de leur télécommande. Sans surprise: minou, nichons et têtes qui explosent !

http://www.ecrans.fr/Films-de-pauseurs,12157.html

---

Pilier de Charlie Hebdo, caricaturiste politique féroce mais aussi auteur d'albums bédé sur la pratique du deejaying et la musique de façon plus générale (son gros carton: "J'aime pas la Chanson Française"), également lui-même DJ à ses heures, Luz a été longuement interviewé par Owni.fr. Il n'y dit pas que des conneries, encore que...

http://culturedj.owni.fr/2011/03/03/interview-de-luz-charlie-hebdo-je-veux-etre-comme-un-rat-quon-conduit-dans-le-ravin-du-dancefloor/

Serge Coosemans

Nos partenaires