Bruce Willis dégommera-t-il Joseph Gordon-Levitt qui n'est autre que lui-même?

11/04/12 à 10:05 - Mise à jour à 10:05

Où Simon Pegg et Bruce Willis reviennent à leurs fondamentaux, Laurent Garnier met en ligne son fonds de commerce, Carole Bouquet se fait disserte, et James Murphy mixe au Boiler Room.

Bruce Willis dégommera-t-il Joseph Gordon-Levitt qui n'est autre que lui-même?

© DR

Après les parodies Shaun of the Dead et Hot Fuzz ainsi qu'un gros détour par Hollywood (Paul, Star Trek...), revoici Simon Pegg en Angleterre, dans un film typically british, visiblement un poil tordu. Il y interprète un auteur de polars victoriens et de livres pour enfants qui se met à psychologiquement dérailler, hanté par ses créations et ses traumas de gosse, tout cela dans une ambiance assez particulière et personnelle. Ambiance bizarre qui ne semble tout de même pas négliger le clin d'oeil pop, véritable marque de fabrique chez Simon Pegg. Se remettra-t-il un jour de Matrix, nom d'une petite cuillère qui n'existe pas?

---

Plaisir d'offrir, joie de recevoir. Le Soundcloud de Laurent Garnier est depuis quelques jours plus gorgé qu'un sale gamin après une chasse dominicale aux oeufs en chocolat puisque le Papet de la Techno Françoise vient d'y uploader une bonne tonne de mixes, dont certains remontent à ses années Fun Radio. Gargantuesque!

http://soundcloud.com/laurent-garnier/sets/laurentgarnierworldwide-com-20/

---

Leçon d'anglais du jour, cette interview kilométrique de Carole Bouquet publiée ce dimanche dans The Independant. On n'y croise pas que Depardieu, Mitterrand et Sarkozy mais aussi Luis Bunuel, Richard Hell, Andy Warhol, Roger Moore et bien d'autres. Assez rock and roll sous ses dehors classiques, la mère Bouquet, comme de bien entendu.

http://www.independent.co.uk/extras/sunday-review/features/bond-girl-carole-bouquet-on-drugs-demons-and-her-doomed-affair-798723.html

---

Passage obligé du retour de hype, le Boiler Room accueillait quant à lui il y a peu James Murphy pour un DJ-set de 50 minutes.

http://boilerroom.tv/james-murphy-50-min-mix/

---

15 ans après Twelve Monkeys de Terry Gilliam, remake stéroïdé de La Jetée de Chris Marker, revoici Bruce Willis emmêlé dans les méandres du temps et dans un pitch qui promet du gros fromage de tête. Cela s'appelle Looper et cela raconte l'histoire d'un type envoyé dans le passé pour... se tuer lui-même. Mesdames, la version jeune de Bruce Willis est ici interprétée par Joseph-Gordon Levitt et comme d'habitude avec les blockbusters depuis quelques mois, il existe un trailer du trailer, afin de faire mousser le public autour de la mise en ligne des bandes annonces. Procédé débile, film à priori pas mal... dans son genre badaboum.

http://trailers.apple.com/trailers/sony_pictures/looper/

Serge Coosemans

Nos partenaires