Bons plans sorties pour le week-end

04/05/12 à 11:58 - Mise à jour à 11:58

Inc'Rock, Aralunaires, Bulex, art urbain, sorties ciné et bien plus: comme chaque vendredi, Focus fait le tri dans l'agenda culturel pour vous proposer le meilleur du week-end.

Bons plans sorties pour le week-end

© DR

MUSIQUE

Inc'Rock Festival
Où: Carrière d'Opprebais, Incourt
Quand: du 4 au 6 mai
Quoi: Le souvenir majeur de l'édition 2011 du festival reste La Fouine: bombardé par deux pauv' bouteilles d'eau envoyées du public, le courageux rapper envoya ses mastards persos choper les présumés coupables pour les tabasser quasi en direct sur YouTube. Classe. On imagine que le succès venant (10.000 pèlerins en 2011), les organisateurs éviteront la bavure, même s'ils remettent une louche de hip hop/urban reggae, le troisième jour, entre autres via Psy4 de la rime, Youssoupha, Neg' Marrons, Pierpoljak et nos compatriotes de Uman, Pablo Andres et James Deano (le retour?). Sinon, le menu pop-rock propose aussi Ozark Henry, Daan, Thomas Dutronc, Sarah Carlier, les agaçantes Brigitte et Joshua qui, bien sûr, auto-analysera sa prestation vocale... Quitte à s'éliminer sur le champ?
www.incrockfestival.be

A Place to Bury Strangers
Où: Trix, Anvers
Quand: vendredi 4 mai
Quoi: Ce n'est pas pour rien qu'A Place to Bury Strangers est souvent sous-titré "groupe le plus bruyant de New York". Le power trio, inspiré du shoegaze, du rock garage et indie, n'est pas près de faire des concessions et présentera notamment son dernier EP intitulé Onwards to the Wall (droit dans le mur!) ce vendredi au Trix.
www.trixonline.be

Les Aralunaires
Où: Arlon
Quand: jusqu'au 6 mai
Quoi: Ca fait déjà une semaine qu'Arlon remue au rythme des Aralunaires, nouvelle mouture des Nuits de l'Entrepôt étendue à toute la ville. Pour clôturer les hostilités en beauté, le festival propose entre autres Compuphonic, The Experimental Tropic Blues Band, Gaëtan Streel, Reverend Beatman ou BRNS.
www.aralunaires.be

Bulex
Où: Caves de Cureghem, Bruxelles
Quand: samedi 5 mai
Quoi: Personne n'en a jamais vraiment douté: les soirées Bulex n'ont pas manqué leur grand retour, en mars dernier. Après une première édition blindée, voire étouffante, la seconde salve aura lieu aux Caves de Cureghem (et non pas à la gare Centrale comme initialement prévu). Ze place to be?
www.bulex.xxx

---

CINÉMA

Cycle "Prison Movies"
Où: Cinematek, Bruxelles
Quand: jusqu'au 29 juin
Quoi: Hunger de Steve McQueen, Leonera de Pablo Trapero, et Un prophète de Jacques Audiard en témoignaient encore récemment: le film de prison reste un sous-genre cinématographique pratiquement inépuisable. Et ayant d'ailleurs connu des déclinaisons innombrables et jusqu'aux plus folkloriques -voir ainsi le mémorable Jailhouse Rock, dont la postérité retint qu'il s'agissait du meilleur film d'Elvis.
Couvrant 80 ans de cinéma, de Geschlecht in Fesseln de Wilhelm Dieterle en 1928 au film d'Audiard susnommé, la vingtaine de titres composant le cycle "Prison Movies" proposé par la Cinematek brasse des visions multiples, envisageant "la geôle comme microcosme de la réalité sociale". Et pose, parmi d'autres, la question de l'identité de l'individu dans l'univers carcéral -voir, à cet égard, The Kiss of the Spider woman, objet d'une prochaine Focus Night-, chacun de ces films invitant encore à repenser le rôle de la prison à son époque.
Si l'on trouve là forcément une brochette de classiques - Each dawn I die, Cool Hand Luke, Birdman of Alcatraz, et autre Midnight Express-, le programme n'est pas avare en propositions audacieuses: de Punishment Park de Peter Watkins à Scum d'Alan Clarke, en passant par l'incroyable Hunger de Steve McQueen, on y verra la démonstration que le film de prison est aussi de nature à forcer les carcans, esthétiques et autres.
www.cinematek.be

Wuthering Heights (Les Hauts de Hurlevent) ****
En salles depuis le 2 mai
DRAME | Andrea Arnold, la réalisatrice de Fish Tank, signe une adaptation singulière de Wuthering Heights, le roman d'Emily Brontë, dont elle livre une vision organique et viscérale, lovée dans une nature ravageuse.
Notre critique

The Cabin in the Woods ***
En salles depuis le 2 mai
HORREUR | Drew Goddard mixe Evil Dead avec The Truman Show dans The Cabin in the Woods, un concentré malin d'horreur rigolarde.
Notre critique

Detachment **
En salles depuis le 2 mai
DRAME | Drame scolaire situé dans un lycée difficile de la banlieue new-yorkaise et évoluant à mille lieues de la guimauve pédagogue servie par un Dangerous Minds, Detachment se complaît pourtant, en petit frère maladroit de Half Nelson, dans son pessimisme arty et ses clichés misérabilistes jusqu'à la nausée.
Notre critique

---

EXPOS/SCÈNES

Invader: BXL 2012 - Dérives
Où: Alice Galery, Bruxelles
Quand: jusqu'au 19 mai
Quoi: Figure de proue de l'art urbain, Invader débarque à Bruxelles en et hors les murs de la galerie Alice. Focus en a d'ailleurs subi les traces dans un numéro trafiqué par l'homme masqué.
Notre entretien avec Invader - www.alicebxl.com

Anonym'Art
Où: divers lieux bruxellois
Quand: les week-end du 5 et 6/05, du 12 et 13/05 et du 19 et 20/05
Quoi: Durant le mois de mai, dans la foulée de l'exposition Invader, Bruxelles fera place à d'autres temps forts street art. Ainsi de l'asbl Lezarts Urbains qui programme, trois week-ends de suite, une plongée dans l'univers d'artistes graffiti belges -dont l'identité ne sera pas dévoilée. Ceux-ci investiront les murs de l'association à la faveur de l'exposition Anonym'Art. Projections vidéo, ateliers et performances live sont également prévues lors de cet évènement ainsi que des visites guidées sur les traces d'£uvres urbaines disséminées dans Saint-Gilles. A ne pas rater non plus: durant les Nuits Botanique, Vincent Glowinski -alias Bonom- habillera le Museum du squelette d'un long serpent qui sera suspendu au-dessus du public et qui ne manquera pas de rappeler la fascinante baleine accrochée par ses soins, il y a quelques mois, au plafond du Potemkine.
www.lezarts-urbains.be

Parcours d'artistes
Où: Saint Gilles
Quand: jusqu'au 20 mai
Quoi: Cette année encore, l'échevinat de la culture de Saint-Gilles et l'asbl Les Rencontres Saint-Gilloises programment une nouvelle édition -la 13e- du désormais très prisé -40 000 visiteurs en 2010!- Parcours d'artistes. Du 4 au 20 mai, 400 artistes feront découvrir leur travail à travers une grande "expo nomade", sorte de "musée hors les murs" selon les termes des organisateurs. Comme lors des précédentes éditions, l'ouverture de quelque 200 ateliers constituera l'axe central de ce projet qui entend rapprocher artistes et grand public. Travaillé par la notion de vie de quartier, l'événement refuse l'élitisme, brassant aussi bien amateurs éclairés qu'artistes confirmés. En plus des ateliers, le parcours sera jalonné de 11 "pôles culturels" faisant place à des expositions phares. Parmi les plus remarquables, la Maison du Peuple fera place au travail des photographes Romain Meffre et Yves Marchand. Le tandem français y présentera Detroit - USA, métamorphose d'une ville, une série emblématique d'un travail hanté par la notion de "ruines contemporaines" pour lequel ils arpentent les friches industrielles à travers le monde. Il faut dire que Detroit est un modèle du genre. Après avoir été la 4e ville des Etats-Unis, elle a subi un coup d'arrêt de 40 ans. Résultat des courses? Un réseau urbain de 20 kilomètres carrés qui s'effondre et ce qu'il est désormais convenu d'appeler "un tiers-monde au coeur du pays le plus puissant de la planète". De cette mégalopole à ramasser à la petite cuillère, Meffre et Marchand ont tiré des images fascinantes qui disent la fragilité de toute chose, la beauté du chaos.
www.parcoursdartistes1060.be

KunstenFestivalDesArts
Où: divers théâtres et centres d'art bruxellois
Quand: du 4 au 26 mai
Quoi: Dégoupillé dans le Focus du 27 avril, le 17e KunstenFestivaldesArts démarre ce week-end avec ses spectacles internationaux en VO sous-titrés aux quatre coins de Bruxelles. L'ouverture est des plus secouantes avec Exibit B. Le metteur en scène sud-africain Brett Bailey nous invite à rejouer les colons blancs! A l'église du Gesù, il signe une expo d'esclaves noirs, comme à l'époque. De silencieux tableaux vivants, accompagnés de textes, épinglent la représentation du bon sauvage. Un regard croisé entre l'autre et soi. Autre ouverture "coup de poing" avec le Croate Olivier Frlji, annoncé metteur en scène "terroriste". Il présente Maudit soit le traître à sa patrie!, pointant la montée des nationalismes/fascismes en Europe. Pour prendre de la hauteur, Natural Mysteries nous envoie au musée des Sciences naturelles, à la recherche des "cosmogonies alternatives". Ailleurs, on croisera un nouvel Hamlet, suédois, version théâtre-cinéma. Coté "stars", le festival accueille le chorégraphe William Forsythe (Sider) et le metteur en scène Claude Régy (Brume de dieu). Enfin, avant ou après chaque spectacle, la foule squatte le bar "arty", imaginé cette année par des architectes japonais aux anciens magasins Vanderborght...
www.kfda.be

Parking song
Où: Théâtre Marni, Bruxelles
Quoi: jusqu'au 5 mai
Quoi: Théâtre de la douleur, avec Artaud dans l'coin. Le metteur en scène Michel Bernard présente son nouvel opus Parking Song de Sonia Chiambretto, sur "une complicité visuelle, gestuelle, entre la maladie de Parkinson et le grunge". Parkinson et Kurt Cobain! L'imagination (des artistes) est parfois détonante... Le pitch? "Des oiseaux, un chanteur, une maladie, une ville américaine, un voyage." La pièce mixe théâtre, musique, danse et cirque faisant se croiser la science et la déchéance. Une étrange polyphonie donc, "live", sans personnage, avec 7 interprètes dans le grunge, batterie in situ. Le spectacle tente de "saisir à vif une douleur propre à la condition humaine. Une migration survolant l'histoire de Nirvana par le biais de Kurt Cobain... Une expérience composite aux bruissements des êtres humains confrontés à la déchéance et à la liberté... Autour du dilemme: être un surhomme tout en sachant que je suis un sous-homme"... De la liberté grunge, Come as you are.
www.marni.be

Red Bull Caisses à savon
Où: départ Mont des Arts, animations dans divers quartiers de Bruxelles
Quand: samedi 5 mai
Quoi: Environ 85 équipes sélectionnées au préalable s'affronteront pour une course en caisses à savon, à savoir de petites carrioles conçues par les pilotes eux-mêmes. Un évènement gratuit et ouvert à tout public. Le Mont des Arts sera métamorphosé, l'espace d'une journée, en un parcours vertigineux, composé d'une pente de 380 mètres de long, avec pour la première fois des obstacles tels qu'une rampe, une chicane et un virage à 90 degrés. Au programme, des sensations, de la vitesse, des spectacles, des commentaires du jury en dialecte bruxellois et de nombreuses récompenses pour les participants et les meilleurs supporters.
www.redbull.be

FocusVif.be, Ph.C., L.H., J.F.Pl., M.V., N.A., L.P. (stg)

Nos partenaires