Bons plans sorties pour le week-end

10/11/11 à 16:29 - Mise à jour à 16:29

En ce long week-end d'Armistice, pas question de traîner ses savates chez soi. Comme chaque semaine, Focus décortique les agendas culturels pour vous proposer le meilleur du week-end.

Bons plans sorties pour le week-end

© Ludovic Thysebaert

Musique

Opus IIOù: Tower's Art Gallery, passage Rogier, Bruxelles
Quand: vendredi 11 novembre
Quoi: La première avait eu lieu en juin dernier. Plantée dans l'antre de Midi Station, la soirée Opus avait attiré quelque 950 curieux. Le concept? Celui d'un événement nocturne pluridisciplinaire, pas seulement festif. "Ni un musée, ni une soirée, ni une exposition, mais bien tout ça à la fois", annonçaient les organisateurs, insistant sur le côté interactif du projet.
Le deuxième épisode d'Opus aura lieu cette fois à la Tower's Art Gallery, passage Rogier, au pied de la tour Dexia, à Bruxelles. Au programme, toujours le même mix artistique, rassemblant une petite vingtaine d'artistes, DJ et autres performers numériques, répartis dans 2 salles: Thomas Muller, Dada Disco...
www.opus-brussels.com

La FemmeOù: Potemkine, Bruxelles
Quand: samedi 12 novembre
Quoi: Le nouveau phénomène français qui a fait sensation au festival Inrocks/Black XS la semaine passée fera un détour par le Potemkine ce samedi. Tous péroxydés, les gars de La Femme (5 gars, une fille) propose un électro rock indomptable teinté de surf ou de psyché. À découvrir!
Page Facebook Potemkine

I Love TechnoOù: Flanders Expo, Gand
Quand: samedi 12 novembre
Quoi: La grand-messe électronique de l'automne s'apprête à dérouler à nouveau son tapis de stars. On a beau critiquer le gigantisme de l'entreprise, l'absence de risque, le côté fourre-tout de l'affiche (qui, depuis longtemps, ne se braque plus uniquement sur la techno), I Love Techno reste un événement incontournable. Il suffit pour cela de consulter le programme: quasi tous les cadors de l'électronique mondiale sont présents. De Derrick May (qui vient fêter les 20 ans de son label Planet E) à Boys Noize, en passant par Laurent Garnier, les Crookers, Birdy Nam Nam, Steve Aoki...
www.ilovetechno.be

NicenessOù: La Bodega, Bruxelles
Quand: samedi 12 novembre
Quoi: Passées à la vitesse supérieure (2 étages, 2 ambiances), les soirées Strictly Niceness du camarade Kwak restent incontournables pour tous les fans de groove à haute valeur ajoutée. La preuve, une nouvelle fois, avec l'invité principal du mois de novembre: ni plus ni moins que Gilles Peterson, encore et toujours le grand gourou anglais du beat qui claque, de la soul qui déroule, du funk qui rapproche, du hip hop qui dépote... Recommandé.
www.strictlyniceness.com

Brownswood Label Night + Raphael SaadiqOù: Het Depot, Leuven
Quand: les 10 et 12 novembre
Quoi: Avant d'atterrir à la soirée Niceness, les amateurs iront probablement faire un tour du côté de Louvain. Au Depot, Raphael Saadiq viendra en effet partager la bonne parole soul avec sa classe habituelle. Dans le genre, la salle louvaniste fait d'ailleurs fort: 2 jours plus tôt, elle accueille une soirée dédicacée au label Brownswood (celui de Gilles Peterson).
www.hetdepot.be

---

Cinéma

Focus Night: The Dead ZoneOù: Cinematek, Bruxelles
Quand: jeudi 10 novembre
Quoi: David Cronenberg, qui sera à l'honneur de la prochaine Focus Night à la Cinematek, est sans aucun doute l'un des cinéastes les plus originaux et les plus passionnants des 40 dernières années. L'art tout en audace de cet intellectuel pratiquant un cinéma tout à la fois riche en idées provocatrices, et en texture organique, a volontiers emprunté les chemins du cinéma de genre. The Dead Zone, réalisé en 1983, vient juste après le fulgurant et visionnaire Videodrome. Première grosse production hollywoodienne du génial Canadien, première adaptation de sa part aussi (d'un roman à succès de Stephen King), ce film a pu être pris, par certains fans de la première heure, pour une concession commerciale. The Dead Zone s'inscrit pourtant parfaitement dans la logique inquiétante et radicale de Cronenberg. La séance sera introduite par un critique de Focus et se prolongera autour d'un verre.
www.cinematek.be

Pink ScreensOù: Cinéma Nova, Bruxelles
Quand: du 10 au 19 novembre
Quoi: Le festival Pink Screens fête ses 10 ans sur l'élan d'une cinéphilie rimant avec sexualités différentes et quête d'identité. Gays, lesbiennes, transexuel(le)s, sont à l'affiche d'une programmation faisant la part belle aux modes de vie minoritaires, pour reprendre l'expression des organisateurs. C'est au Nova, sans aucun doute la salle la plus aventureuse du parc de cinémas bruxellois, qu'aura lieu l'édition 2011 de Pink Screens. On nous y promet une "nouvelle explosion queer", une sélection aux couleurs du plaisir, des expositions et bien sûr des soirées animées, dont la Pink Night concluant le festival sur un mode toujours éminemment "chaud"... De la fiction sensuelle au documentaire engagé, du film d'amour au film activiste, la déclinaison des thèmes se fera variée, surprenante parfois, audacieuse souvent, avec au menu quelques ovnis cinématographiques sans lesquels un tel festival ne serait pas totalement réussi.
www.pinkscreens.org

Filmer à tout prixOù: Flagey, Bruxelles (et au Bozar, Cinematek et Espace Magh les week-end suivants)
Quand: du 11 au 16 novembre (et jusqu'au 20 décembre ailleurs)
Quoi: Il fait l'événement du cinéma documentaire, tous les 2 ans à Bruxelles. Le Festival Filmer à tout prix propose une sélection forte, sans compromis, de ce qui se fait de mieux, de plus interpellant, dans la production belge et internationale. Compétition (pour les films belges) ou non, les différentes sections présentent un programme stimulant, où s'affichent des regards souvent aigus sur la réalité, sociale notamment. Le GSARA, mouvement d'éducation permanente, organise cette manifestation durant laquelle de nombreux débats et rencontres auront lieu entre professionnels mais aussi avec un public invité à échanger ses réflexions sur le documentaire, et sur l'état du monde. Le cinéaste japonais Kazuo Hara sera l'invité d'honneur, et le film d'ouverture sera Tahrir, du nom de la place emblématique de la toute récente révolution égyptienne.
www.fatp.be

Broadway JukeboxOù: Cinematek, Bruxelles
Quand: jusqu'au 31 décembre
Quoi: Les rock musicals succèdent aux classiques de la MGM au programme de la Cinematek, en écho aux spectacles qui devaient fleurir, à la fin des années 50, sur les planches de Broadway, avant de connaître pour certains une déclinaison à l'écran. L'industrie du divertissement découvre en effet alors dans "la jeunesse" un marché juteux, et multiplie les produits d'appel aux contours rock, dont ce cycle dresse un inventaire stimulant. Soit quelques incunables (Rock Around the Clock, premier film rock, Rock, Rock, Rock!, de Will Price, Jailhouse Rock, meilleur film d'Elvis), divers morceaux de bravoure (les films de Richard Lester avec les Beatles) et autant d'adaptations de rock musicals fameux (Bye Bye Birdie, Hair), de même que leurs multiples déclinaisons à suivre, de l'opéra rock à la Tommy au kitsch délectable de Moulin Rouge, en passant par le nostalgique Grease. A quoi l'on ajoutera, pour faire bonne mesure, l'une ou l'autre curiosité -ainsi de Jack Black dans Tenacious D in the Pick of Destiny...
www.cinematek.be

Mon pire cauchemar ***En salles depuis le 9 novembre
COMÉDIE | Les contraires se heurtent, puis finissent par s'attirer, dans une comédie pleine de verve où Anne Fontaine fait bon usage du surprenant duo Isabelle Huppert-Benoît Poelvoorde.
Notre critique

Toutes nos envies ***En salles depuis le 9 novembre
DRAME | Marie Gillain renaît devant la caméra de Philippe Lioret pour qui elle compose une juge engagée dans un combat social et un drame intime. Un rôle charnière, pour une actrice touchée par la grâce.
Notre critique

---

Divers

The First Belgian Phoneography ExhibitionOù: A&Gallery, Gand
Quand: du 10 au 12 novembre
Quoi: A dire vrai, l'ère du "c'est moi qui l'ai fait" n'est pas vraiment neuve. Seulement voilà, elle s'intensifie à vitesse grand V. Les responsables de cette turbo démocratisation de la création? Le Web bien sûr et, partant, la technologie tout entière. Et vu que la pomme ne tombe jamais loin de l'arbre, Apple a largement contribué à cette diffusion via l'iPhone et sa cohorte d'applications home made. En ligne de mire, Hipstamatic, logiciel qui permet au plus manche des manches de prendre des photos qui en jettent. Sur cette base, une galerie gantoise -A&Gallery- organise, du 10 au 12 novembre, The First Big Belgian Phoneography Exhibition. Pardon? En clair, une expo ouverte à tout un chacun qui possède un téléphone portable -peu importe la marque-, se sert d'une application -peu importe laquelle- et se sent le talent de séduire un jury de pros composé entre autres du photographe Stephan Vanfleteren ou Christoph Ruys (ex-directeur du FoMu d'Anvers).
www.mim.io/8C74B1

Collectif CARAVANE - Comme on nous parleOù: Maison des Cultures de Saint-Gilles, Bruxelles
Quand: vernissage le 10 novembre, expo jusqu'au 27 novembre
Quoi: C'est un peu notre coup de coeur photographique du moment. Pourquoi d'autre avoir choisi le jeune collectif de photographes CARAVANE pour nous faire part de leur vision décalée sur les festivals de l'été? Pour cause, les 7 photographes de tous horizons visent souvent dans le mille avec leurs objectifs. Ici, on change du registre festivalier, et découvre leurs travaux d'immersion dans différents lieux, de la Belgique aux Balkans, en passant par la Turquie ou le Québec. Et on rappelle par la même occasion que le collectif exposera également au concept store Hunting & Collecting, dès le 24 novembre prochain, les meilleurs clichés de sa série estivale pour Focus.
www.collectif-caravane.com

Transat ContamineOù: Frigo, site des abattoirs à Mons
Quand: du 10 au 14 novembre (gratuit)
Quoi: Pour cette 3ème édition, le Transat Contamine, en association avec Transcultures, met les arts numériques à l'honneur et invite des artistes de la Fédération Wallonie-Bruxelles et du Québec à utiliser la technologie de téléprésence en réseau et le logiciel d'animation Toonloop. Les artistes canadiens et belges (musiciens, compositeurs, metteurs en scène...) présenteront le résultat d'un travail fait de végétaux transformés en instruments numériques, à l'aide desquels ils ont conçu une étrange "soupe numérique". Transat propose des ateliers d'expérimentation et de création pour tout le monde. Cette troisième rencontre des échanges bilatéraux Québec/Wallonie-Bruxelles invite également à voir une performance audiovisuelle publique le 14 novembre à 19h sur le site.
www.transculture.be - www.sat.qc.ca

We Love ArtOù: Galerie Dubois Friedland, rue du Prévôt 99 à 1050 Bruxelles
Quand: du 11 novembre au 17 décembre
Quoi: Avec We Love Art, la galerie Dubois Friedland réunit 4 jeunes artistes de la scène belge -Sophie Langohr, Karine Marenne, Mathieu Nozières et Thomas Urban- autour de la question: qu'est-ce que l'art? Pour entendre la réponse -forcément provisoire et volontairement non verbalisée-, la galerie s'offre en tant qu'espace. Sophie Langohr s'y colle à travers sa série de photos Art make-up qui panache société de consommation et pratique artistique. Karine Marenne, quant à elle, mélange les codes de l'art classique et de l'art populaire. Formé à la BD, Mathieu Nozières tente de raconter l'histoire de la peinture à travers des toiles qui synthétisent différents courants artistiques. Thomas Urban, enfin, se débat à armes égales -palette et pinceaux- avec les "monuments" de la peinture façon Delacroix, Ingres ou Monet.
www.duboisfriedland.com

FocusVif.be

Nos partenaires