Bons plans sorties pour le week-end (du 4 au 6 juillet)

04/07/14 à 12:22 - Mise à jour à 12:22

Source: Focus Vif

Si ce week-end est évidemment celui du quart des Diables face à l'Argentine, il serait dommage de s'y limiter. Pour faire le plein de culture, Focus vous propose, comme chaque vendredi, le meilleur de l'agenda pour pimenter votre week-end.

Bons plans sorties pour le week-end (du 4 au 6 juillet)

Forest Fever, tous les dimanches de l'été à l'Abbaye de Forest. © DR

Rock Werchter

Jusqu'au 6 juillet à Werchter

Le "meilleur festival du monde" de l'univers, en terres brabançonnes. Avec Kings of Leon, Pearl Jam, The Black Keys, Stromae, Daptone Super Soul Revue, Le Grand Jojo...

www.rockwerchter.be - Toutes nos photos et reviews en direct du festival

---

Comblain Jazz

Jusqu'au 6 juillet à Comblain-au-Pont

Rendez-vous jazz historique à la bonne franquette, aux confins du Condroz. Avec Erik Truffaz, Richard Bona et Mandekan Cubano, les Tambours du Bronx...

www.comblainjazzfestival.be

---

Forest Fever

Tous les dimanches du 6 juillet au 14 septembre à l'Abbaye de Forest

Ça devient une tradition, ces petites sauteries d'après-midi, en plein air, avec des brochettes de beats pour accompagner le soleil. Après les Apéros Urbains et les PiKniK Electronik, dont le succès n'est plus à démontrer, c'est l'équipe du Libertine Supersport qui se lance dans l'aventure extérieure d'été avec Forest Fever. Du 6 juillet au 14 septembre, Lorenzo Serra et son crew concocteront quelques dimanches électroniques dans un cadre pour le moins bucolique, puisqu'il s'agit de la très jolie Abbaye de Forest. On devrait y retrouver non seulement la branchitude bruxelloise habituelle, mais également quelques food trucks du meilleur effet et surtout des DJ's venus d'un peu partout: forts de leur ligne éditoriale habituelle, les boss des soirées Libertine collaboreront avec quelques sacrés labels, Kompakt en tête, pour arroser la plaine de beats, de 14 h à 23h...

www.forest-fever.be

---

Lust for Live

Les 4 et 5 juillet à l'Abbaye de Forest

Comme une belle initiative vient rarement seule, l'Abbaye de Forest sera également occupée par le festival Lust for Live, en ouverture et en fermeture de l'été, soit ces 4 et 5 juillet ainsi que les 30 et 31 août. Derrière le festival, le collectif d'artistes L'Usine(bis), créé l'an passé au moment où la situation commençait à devenir périlleuse pour les artistes et le monde culturel bruxellois. Au programme: concerts, performances, installations et cinéma ainsi que des ateliers d'arts plastiques pour le jeune public, tout en mêlant artistes confirmés et émergents, comme Kris Defoort, Dominique Thirion, Isabelle Bats, Martine Doyen, Avril, Olivia Mortier, Anaïs Heraud...

www.usinebis.be

---

L'heure d'été

Jusqu'au 10 août au cinéma Galeries et à Bruxelles les Bains

Cette année encore, le cinéma Galeries se met à "L'heure d'été" et dévoile une programmation spéciale, en plein-air. Du 17 juillet au 10 août, c'est l'Italie qui sera mise à l'honneur, avec des films de Fellini, Sorrentino et bien d'autres. Ce vendredi, l'événement aura exceptionnellement lieu aux Galeries pour le vernissage de l'exposition d'Alain Fleischer, L'Homme du Pincio, qui durera tout le festival, mais dès samedi, vous pourrez regarder les films programmés les pieds dans le sable, à Bruxelles les Bains. La dolce vita!

www.facebook.com/events/719180234812699

---

Brussels Vintage Market

Dimanche 6 juillet aux Halles St Géry, Bruxelles

Le Brussels Vintage Market, qui a ouvert ses malles il y a 3 ans chez Madame Moustache, les a aujourd'hui posées aux Halles Saint-Géry et accueille pas moins de 40 exposants vintage/seconde main ainsi que plus de 20 créateurs. Un gigantesque bric-à-brac qui ne fait que confirmer la rétromania.

www.brusselsvintagemarket.be

---

Strictly Niceness à Bruxelles les Bains

Samedi 5 juillet au Quai des péniches, Bruxelles

Alors que Focus vous concoctera une soirée Boat Club aux petits oignons à Bruxelles les Bains le 25 juillet prochain, en partenariat avec The Sound of Belgium, c'est notre collègue DJ Kwak et sa Strictly Niceness qui occupent les lieux ce samedi, jour de match. Après la diffusion du foot sur la Croisetteke, les DJ Strictly (Kwak, Reedoo et Suspect) embarqueront sur la péniche pour 4h de clubbing au fil de l'eau.

www.bruxelleslesbains.be

---

Sorties cinéma de la semaine:

Tracks ***, le parcours sans faute de Mia Wasikowska;

Bird People **, l'ennui signé Pascale Ferran;

How to Train Your Dragon 2 ****, superbe spectacle familial;

Transcendence *, thriller SF moche et sentencieux.

---

La Peinture et son double

Jusqu'au 14 septembre au Musée d'Ixelles

S'il ne fallait voir qu'une seule exposition à Bruxelles cet été, ce serait sans doute celle-là. C'est que Stéphane Balleux peut être considéré comme l'un des artistes belges les plus intéressants du moment -il est à nos yeux de la même trempe qu'un Luc Tuymans. Pluriel, l'homme mêle dessin, peinture, sculpture et multimédia. Ce n'est pas tant cette facilité qui fascine -on peut très bien répéter des erreurs sur un nombre infini de supports- que le questionnement intime dont procède sa démarche créatrice. Il s'est expliqué maintes fois sur cet art du défaire qui le caractérise: "Le retournement, le déplacement d'éléments dans des choses que l'on connaît, permet de créer un trouble, une étrangeté. Tout mon travail y est lié. Si vous voyez une sculpture, il s'agit bien d'une sculpture qui se trouve dans un espace. Mais elle a la matérialité d'une peinture. Quand vous voyez un dessin, il a aussi la matérialité d'une peinture, ou d'une photo, d'une lithographie..." Ce mouvement traverse toute son oeuvre qui tend dans le même effort à tout à la fois être et à ne pas être. Le tout pour un art consommé à la fois mort et à la fois vivant, une pratique que l'on qualifierait volontiers de lycanthropique, à cheval entre deux genres. C'est la raison pour laquelle son oeuvre se regarde avec la fascination que seul un film d'épouvante peut provoquer. Stéphane Balleux offre le frisson garanti, le vrai, le grand, celui qu'on ne peut réprimer, celui qui fait se dresser le poil. Et qu'on redemande, à corps et à cris.

www.museedixelles.irisnet.be

---

Asphalte #1

Jusqu'au 26 octobre à Charleroi (différents lieux)

Sans doute Charleroi est-elle "la" ville où une biennale d'art urbain prend tout son sens. Le volet visuel de cette deuxième édition le prouve à merveille en dessinant un parcours fort qui réenchante ce tissu de rues laissées-pour-compte de l'imaginaire national. Il faut avouer que les organisateurs n'y ont pas été avec le dos de la cuillère en conviant des signatures prestigieuses, de Steve Powers à Invader, en passant par Sozyone Gonzalez. Bien vu également, cette programmation s'enrichit d'un parcours OFF assuré par des artistes locaux qui n'ont pas radiné sur leur contribution. A côté de cela, Asphalte#1 fait place à de nombreux artistes hip hop présents sur scène mais également en rue et dans des endroits inattendus. Ainsi des Frères Pédros et les Feux d'ArtyFresh en première mondiale, Milan SuperShowman ou encore les Crazy Alliance. Soit, au total, une vingtaine de manifestations comprenant des concerts, un raid urbain et une série de débats consacrés aux nouvelles urbanités. Bref, un incontournable de l'été.

www.asphalte-charleroi.be

L.H., K.D., G.V., M.V., E.D.

En savoir plus sur:

Nos partenaires